Taille minimale des pavillons de régate

Cet article a été rédigé par CCA, et posté le 02-03-2018

Question :

Y-a-t-il une règle précise sur la taille minimale des pavillons de régate ?

Réponse :

 Pour les coureurs, cela ne semble pas une bonne idée de préciser une taille, sauf sur certaines épreuves très spécifiques, et il faut dans ce cas l'inscrire dans l'avis de course et dans les instructions de course, en s'assurant que la taille demandée correspond aux tailles du commerce.
 Pour les comités de course, à qui les organisateurs fournissent généralement les pavillons, cela dépend, entre autres, de ce que l’organisateur peut fournir comme pavillons et de ce qui est disponible dans le commerce, de la taille des bateaux, des mats fournis …
On peut citer :
- La règle 25.3
« Quand le comité de course est tenu d’envoyer un pavillon comme signal visuel, il peut utiliser un pavillon ou un autre objet d’apparence similaire »
- Et le Cas 72 World Sailing
http://www.ffvoile.fr/ffv/web/services/arbitrage/documents/Cas_ISAF_2015.pdf

Règle 61.1(a) Exigences pour réclamer: informer le réclamé
Discussion sur le mot «pavillon».

Question

Quel est le critère qui détermine qu’un objet est un pavillon au sens de la règle 61.1(a) ?

Réponse

Dans le contexte de la règle 61.1(a), un pavillon est utilisé comme un signal pour communiquer le message «J’ai l’intention de réclamer». Seulement si l’objet utilisé comme pavillon communique ce message, avec peu ou pas de possibilité de causer une confusion pour les bateaux en compétition, l’objet sera qualifié de pavillon. Un pavillon doit être en premier lieu vu comme étant un pavillon.
Par conséquent, la CCA recommande :
Les dimensions d’un pavillon ou autre objet d’apparence similaire sont déterminées principalement par la localisation du mat de pavillon à terre et au nombre de bateaux sur la zone de course, mais également elles doivent être adaptées à la dimension des bateaux susceptibles d’effectuer des signaux visuels (RCV 25.3).
Les compétiteurs doivent pouvoir identifier à une distance raisonnable le pavillon envoyé ou autre objet d’apparence similaire.2
Cependant, il est possible :
- de préciser, par exemple pour une épreuve de Match Racing, ou pour une épreuve avec arbitrage direct, une taille de pavillons par une mention (voir ci-dessous) dans l'avis de course et les instructions de course:
"Lorsqu'un pavillon est requis par les RCV 44 ou 61 ou par les instructions de course [dans les IC : citer les IC concernées, dans l'AC : supprimer le morceau entre crochets], celui-ci devra mesurer au minimum [Taille à remplir]. Un bateau ne peut pas réclamer selon cette règle. Ceci modifie la RCV 60.1(a)."
- Que certaines épreuves recommandent dans leur cahier des charges « Organisateur » des
dimensions minimales concernant les signaux visuels.
o Par exemple : SAILING WORL CUP series
 Signaux visuels envoyés à une hauteur de 6m : 80cm x100cm minimum

2017-01

 

Ajouter aux favoris lien.