Classements 2019 et OSIRIS

Cet article a été rédigé par Département compétition performance, et posté le 14-03-2019

En 2019 les classements fédéraux évoluent et l’OSIRIS Habitable modernise le contrôle des contrats de jauge.

Comme annoncé en fin d’année 2018, les modalités d’attribution des points dans les différents classements fédéraux de licenciés et de clubs ont changé en 2019.
Les formules dites LP200 et LP210 sont entrées en vigueur. Ces formules permettent de distribuer les points en fonction du nombre de participants classés, avec un plafonnement des points du premier à partir du moment où il y a 20 classés. Le nombre total de points distribués sur la régate reste quant à lui croissant tant que le nombre de classés augmente.
A noter que sur les régates de 5C, le 1er du classement marque automatiquement 200 points (avant application du coefficient multiplicateur lié au grade).
Cette récente évolution était l’occasion d’améliorer la prise en compte des résultats de régate OSIRIS Habitable, le système de temps compensé, qui fait régater chaque année plus de 14 000 licenciés, dont 4600 skippers et leurs bateaux.

Modernisation du contrôle informatique des contrats de jauge OSIRIS

Le lien entre classements et base de données des contrats de jauge est renforcé :

il y a désormais chaque soir un contrôle informatisé de l’existence d’un contrat de jauge valide pour chaque bateau. Ce contrôle sert à valider ou non les points acquis dans les courses par les bateaux, les coureurs, et les clubs.

Les contrats de jauge de chacun sont devenus accessibles en temps réel de partout (même en mer). Les coureurs ont le moyen de voir la pertinence des matériels utilisés, des ratings affichés,  et de mieux adhérer aux organisations les plus sérieuses.

Un tel développement est logique car la publication par internet d’un classement national exige d’appliquer de la même manière un minimum de règles communes. C’est ce qui permettra aux classements de conserver toute leur valeur.

Comment participer au bon fonctionnement des classements ?

Le Numéro de Voile de chaque bateau a un rôle déterminant dans la gestion des informations.

Il est primordial d’utiliser les numéros de voile affichés sur les contrats de jauge. Ces numéros de voile sont reconnus par FREG qui possède la base de données de contrats.

Si un bateau porte dans ses voiles un autre numéro, il faut l’inscrire dans FREG dans la case identifiant 2.

Quel est l’impact du contrôle informatique quotidien des contrats de jauge ?

Les bateaux non reconnus (mauvais identifiants ou sans contrat de jauge valide le jour de l’épreuve) ont leurs points systématiquement passés à zéro, lors de l’arrivée des résultats à la Fédération. Les équipages et clubs concernés aussi. 

En grade 5B et 5A, pour garder de la souplesse, des régularisations peuvent  se faire après la course, pendant le mois qui suit. L’émission d’un contrat de jauge valide rétablit les points sans besoin d’un nouvel envoi de résultats. Un nouvel envoi de résultats amendés annule et remplace le calcul précédant si nécessaire car l’informatique centrale ne refait pas les classements si un rating a changé.

En grade 3 et 4 seuls les contrats valides au jour du départ sont pris en compte sans correction ultérieure.

L’usage de classement « bis » (expérimental) continue pour accepter des cas spéciaux sans perturber les autres concurrents.

A titre expérimental  les effacements de points ne sont pas activés dans les régates 5C.

Cette expérimentation s’inscrit dans une démarche de développement de la pratique en club et pour permettre un meilleur déploiement des passerelles entre les ratings OSIRIS Habitables et les ratings Voile Légère.

Les arbitres sont essentiels pour la réussite de cette évolution :

En participant aux côtés des organisateurs à l’exigence du contrat de jauge sur les régates (la clé pour équilibrer les chances)

En s’assurant du bon enregistrement des bateaux au moyen de leur identifiant unique : le numéro de voile

En permettant la nouvelle transmission d’un nouveau résultat si un rating était revalidé ou mis à jour

En expliquant aux organisateurs et aux concurrents les enjeux de ces nouvelles dispositions : depuis l’ouverture pour accueillir le plus grand nombre en grade 5C jusqu’à la rigueur incontournable des régates de grade 4 et 3.

Le rôle des Délégués OSIRIS

Les délégués régionaux OSIRIS  reçoivent automatiquement une copie  des classements envoyés par les clubs. Leur mission de validation sera simplifiée par ces dispositions. Ils restent les interlocuteurs de référence des clubs pour les aider à accueillir de nouveaux pratiquants et aider à les intégrer. Ils représentent l’autorité de la classe OSIRIS dans leur secteur pour traiter les demandes de contrat standard et travailler en concertation avec les clubs sur la cohérence des informations échangées.

Pour aller plus loin et utiliser les classements sur son territoire

Le classement Bateaux-skippers par façade est maintenant décliné par région et par département. Il  peut servir de moyen de consolider des championnats par ligue ou par zone de navigation (a la discrétion des autorités  régionales concernées)

LES POINTS DANS LES REGATES OSIRIS : RESUME DES DISPOSITIONS PRISES

Les points dans les régates OSIRIS

Document à télécharger Classements 2019 et OSIRIS

 

Ajouter aux favoris lien.