VAE & Equivalences

Validation des acquis de l'expérience (VAE) vers CQP initiateur voile et diplômes fédéraux

Le dispositif de validation des acquis de l'expérience (VAE) et de demande d'équivalence permet de vérifier la réalité des compétences requises pour l'obtention d'un diplôme ou d'une qualification délivré par la FFVoile, lorsque celles-ci ont été acquises autrement que par la formation habituelle. Tout diplôme ou qualification de la FFVoile peut être obtenu, en totalité ou en partie, par la VAE sur demande de l'intéressé.

Une seule demande est possible sur une année civile.

Toute personne souhaitant s’engager dans un processus de VAE en vue de l’obtention d’une qualification reconnue au registre des Certifications Professionnelle (CQP Initiateur Voile) devra justifier de 1607 heures d'expérience exercée de façon continue ou non. En ce qui concerne les diplômes fédéraux (Moniteur/Entraineur FFVoile), le candidat devra justifier d’au moins 450 heures d’expérience professionnelle ou bénévole en lien avec le titre visé et d’une année d’expérience (12 mois) que l’activité́ ait été exercée de façon continue ou discontinue sur les 6 dernières années.

Pour la VAE, le candidat apporte dans son dossier les preuves de sa recevabilité (exigences renseignées dans le dossier téléchargeable), précise les motivations de sa demande de validation et retrace ses parcours professionnel, bénévole et sportif. Il rédige un rapport d’expériences acquises sur la base des activités les plus significatives en lien direct avec la qualification. Le dossier est daté, attesté sur l’honneur et visé de la main du candidat.

Les étapes de la VAE sont donc les suivantes :

1- La recevabilité : le candidat présente un dossier de demande de VAE permettant d'apporter les éléments relatifs à l'instruction (diplômes, attestation, expériences, ...). Je précise toutefois que les prérequis sont nécessaires dans le cadre de la demande de VAE pour un CQP IV ou un MF, à savoir :

  • Permis bateau
  • PSC1 ou PSMER ou certifications équivalentes
  • Niveau technique 4 et/ou 5 FFVoile
  • Attestation de natation 100m nage libre avec passage sous un obstacle de 1m de long
  • Licence club avec Certificat médical de non contre-indication à la pratique de la voile ou licence club avec mention « pratiquant » ou « compétition »

2- La motivation : Une lettre de motivation accompagnant la demande

3- De l'expérience à la compétence : Un rapport permettant de faire le lien entre l’expérience et la compétence visée. (il faut se référer au référentiel de compétences du titre visé tel que défini dans le règlement des diplômes ; ceci doit accompagner le candidat dans sa rédaction)

4- Entretien avec les membres de la commission VAE : Depuis le 1er janvier 2019, l’article L. 335-5 du code de l’éducation mentionne plusieurs dispositions relatives à la validation des acquis de l’expérience et stipule désormais que « le jury se prononce au vu d’un dossier constitué par le candidat, à l’issue d’un entretien avec ce dernier et, le cas échéant, d’une mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée, lorsque cette procédure est prévue par l’autorité qui délivre la certification ».
Les membres de la commission VAE se réservent ainsi le droit de valider tout ou partie du titre visé et de se prononcer sur l’obligation de suivre une mise en situation professionnelle le cas échéant

 5- Frais d'instruction du dossier : 100€ pour les licenciés / 150€ pour les non-licenciés

Documents à télécharger
pdf Procédure VAE CQP Initiateur Voile - 551 ko
pdf Procédure VAE Moniteur FFVoile - 531 ko
pdf Procédure VAE Entraineur FFVoile - 538 ko
pdf Justificatif d'expériences - 250 ko
pdf Attestation de natation - 114 ko
pdf Certificat médical - 202 ko

 

Equivalence vers le CQP Initiateur Voile

Les licenciés titulaires d’un CQP AMV (Assistant Moniteur de Voile), d’un Moniteur FFVoile ou d’un Entraineur FFVoile qui souhaitent obtenir le CQP Initiateur Voile par équivalence peuvent en faire la demande auprès de la FFVoile. Celle-ci permet ainsi de bénéficier d’un élargissement de prérogatives notamment sur l’encadrement du public scolaire.
Cette demande s’effectue via l’espace de gestion du licencié.

ATTENTION : Afin de faire valoir ces nouvelles prérogatives, il sera nécessaire de refaire une demande de carte professionnelle auprès des services de l'état via la télé procédure disponible sur le site https://eaps.sports.gouv.fr/

Cas particuliers :
Le Moniteur FFVoile délivré entre mai 1995 et août 2007 (homologué Ministère des Sports) est également concerné par cette mesure – pour toute demande se rapprocher du service formation : formation@ffvoile.fr
Tous les diplômes antérieurs à cette date devront faire l’objet d’une demande de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) – informations : /formation/vae-equivalences.aspx

 

Validation des acquis de l'expérience (VAE) pour les diplomes d'état

Les demandes de VAE vers les diplômes d'état sont à adresser au service certification des DRJSCS.

Selon l'article A212-42 du code du sport : "Le candidat dont la demande est déclarée recevable, conformément aux dispositions de l'article A. 212-41, dépose un dossier (première et seconde parties) auprès du directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, organisateur du jury du diplôme visé, au plus tard deux mois avant la date du jury.

Ce dossier est composé des pièces suivantes :

1° Une copie de l'attestation de recensement ou du certificat individuel de participation à la journée défense et citoyenneté ;

2° L'attestation de l'unité d'enseignement " prévention et secours civiques de niveau 1 " (PSC1) ou tout titre équivalent pour les candidats à un diplôme nécessitant sa possession ;

3° En outre, pour les personnes en situation de handicap, l'avis d'un médecin agréé par la Fédération Française Handisport ou par la Fédération Française de Sport Adapté ou désigné par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées sur la nécessité le cas échéant d'aménager l'épreuve selon la certification visée.

Seuls les dossiers complets sont présentés au jury.

Le jury vérifie si les acquis dont fait état le candidat dans son dossier correspondent aux compétences exigées par le référentiel du diplôme visé et, le cas échéant, les valide intégralement ou partiellement. »

 Pour le ministère, les pièces justificatives, exigées pour les candidats en formation, ne peuvent donc pas être demandées aux candidats VAE pour l’étude de recevabilité de leur demande. En revanche, le candidat doit démontrer, au travers de la description d’activités réellement conduites, son niveau de pratique et les compétences mises en œuvre, y compris celles d’assurer la sécurité des publics qu’il encadre.

Excepté pour les diplômes en environnement spécifique, les exigences préalables ne sont pas une condition d’accès à la VAE.

 Pour plus d'information : Présentation du dispositif VAE

 

VAE pour les travailleurs Etranger

Pour les licenciés français, titulaire d'un diplôme français, souhaitant travailler dans un pays étranger, vous devrez vous rapprocher de la Fédération de Voile du pays concerné afin de connaître les démarches à suivre.

Procédure de demande de VAE et dispositif d'équivalence pour les diplômes étrangers vers le CQP Initiateur Voile :

1. Pour les travailleurs étrangers dont le pays fait l'objet d'un accord d'équivalence avec la France : 

Liste des pays ayant un accord d'équivalence avec la France :

  • L'Espagne
  • L'italie
  • Le Portugal
  • La Pologne

Pour ces travailleurs, ils devront  :

  • compléter le dossier de demande d'équivalence et joindre la copie du diplôme en rapport avec la qualification demandée
  • s'acquiter des frais d'instruction d'un montant de 150€ (cent cinquante €uro)

2. Pour tous les autres travailleurs étrangers dont le pays n'a pas d'accord d'équivalence avec la France :

Ils devront  :

  • Compléter le formulaire de VAE
  • Justifier d'au moins 1607 heures d'expérience professionnelle ou bénévole exercée de façon continue ou non.
  • Répondre à l'ensemble des prérequis au diplôme (attestation de natation, niveau technique voile, attestation de formation aux premiers secours ou équivalent, certificat de conduite d'un bateau moteur).
  • Fournir une lettre de motivation rédigée en Français.
  • Fournir une copie du diplôme et/ou attestation avec la description des volumes et contenus de formation.
  • Rédiger un rapport retraçant leur parcours professionnel, bénévole ou sportif au regard des expériences acquises sur la base des activités les plus significatives en lien avec le diplôme demandé.
  • Participer à un entretien de 30 minutes avec les membres de la commission.
  • S'acquiter des frais d'instruction d'un montant de 150€ (cent cinquante €uro)

  Les membres de la commission VAE se réservent ainsi le droit de valider tout ou partie du titre visé et de se prononcer sur l’obligation de suivre une mise en situation professionnelle le cas échéant.

 

Procédure de demande de VAE pour les diplômes étrangers vers les diplômes de la Jeunesse et des Sports :

 Pour les licenciés étrangers souhaitant s'inscrire dans une démarche de VAE pour l'obtention des diplômes Jeunesse et Sports (activité rémunérée et en autonomie) ou de reconnaissance pour exercer en France : 

Nous vous invitons à déposer votre demande de reconnaissance et/ou d'équivalence de votre diplôme sur la plateforme du Ministère chargé des sports à l'adresse : https://www.arquedi.sports.gouv.fr/

Ce service proposé par le ministère Français chargé des sports vous permettra d'effectuer en ligne vos démarches pour la reconnaissance de vos qualifications et équivalences de diplômes non français obtenus dans les pays de l'Union Européenne ou d'autres pays. Cette démarche aboutira à la délivrance d'une carte professionnelle.