Coupe du Monde de Funboard : les Français glanent quatre médailles à Nouméa

Cet article a été rédigé par Havas SE, et posté le 26-11-2017

Carter / PWA World Tour

Après six jours de compétition, la dernière étape de la Coupe du Monde de Funboard, la Airwaves Nouméa Dream Cup s’est achevée dans les eaux turquoises de Nouvelle-Calédonie, clôturant ainsi la saison 2017. Les Français ont démontré une fois de plus qu’ils dominaient le windsurf mondial : Antoine Albeau et Delphine Cousin remportent l’épreuve chez les hommes et chez les femmes. Le Rhétais signe logiquement son 24ème titre de Champion du Monde, tandis que la Bretonne Delphine Cousin, avec cette victoire d’épreuve, prend le titre de Vice-Championne du Monde. Enfin, second doublé français : Pierre Mortefon et Marion Mortefon montent sur les troisièmes marches des podiums des épreuves hommes et femmes et se parent respectivement de bronze au classement mondial, portant ainsi les médailles françaises au nombre de quatre.

L'épreuve de Nouméa, qui faisait son retour après deux ans d'absence, a tenu toutes ses promesses. Le spot de l'Anse Vata, fidèle à sa réputation, a offert de superbes conditions aux riders avec un vent soutenu tout au long de la semaine, dans un décor paradisiaque, permettant aux coureurs de disputer un grand nombre de manches.

Didier Flamme, Manager de l'Equipe de France, s'exprime sur les belles performances françaises : « Je suis vraiment super fier de l'Equipe de France et des athlètes tricolores ! Nous ne pouvions pas rêver mieux pour cette finale de Coupe du Monde, où le vent a été de la partie. L'Equipe de France a su l'exploiter au maximum et gérer les adversaires pour un finish en beauté : Antoine fait fort et décroche son 24ème titre mondial, tandis que Delphine s'est battue jusqu'à la fin pour être Vice-Championne du Monde. Très belle satisfaction pour Pierre et Marion qui montent tous les deux sur les podiums mondiaux ! Enfin, plus globalement, les Français ont montré qu'il fallait compter sur eux pendant toute la saison. C'est une très belle année, et je remercie tout le staff : Stéphane Krause, Julien Magurno, David Lanier, mais aussi l'équipe de kinés ! ».

 

24ème titre mondial pour Antoine Albeau

Quatre fois vainqueur cette année sur les 6 épreuves du programme, Antoine Albeau signe une nouvelle victoire à Nouméa, assurant ainsi la couronne mondiale. Le Rhétais remporte son 24ème titre mondial à 45 ans, une performance exceptionnelle confirmant une fois de plus son statut de sportif français le plus titré de l'histoire. « Je suis super heureux de cette victoire ! J'avais pris une belle option avant d'arriver mais on sait que tout peut se passer. Remporter l'événement est la cerise sur le gâteau ! Nouméa est vraiment la plus grosse épreuve de la saison et on a eu de superbes conditions. Nous avons vraiment bataillé avec Matteo Iachino, ce n'était pas gagné du tout. Finalement ça s'est bien déroulé pour moi, et j'en suis ravi. Pour le classement général mondial, on était à quelques points avec Pierre Mortefon et Matteo Iachino. Il y avait un peu de stress avant l'épreuve mais là je savoure ».

Pierre Mortefon de son côté, prouve une fois encore qu'il faut compter sur lui : troisième en 2014, Vice-Champion du Monde en 2015 et 2016, l'Audois monte cette année sur la 3ème marche du podium de l'épreuve et du classement mondial. « Je suis super content de ce résultat ! J'y croyais et j'étais motivé à aller chercher cette 3ème place mondiale. Je savais que ce ne serait pas facile: l'Anglais Ross Williams avait un peu d'avance et Antoine Albeau et Mattéo Iachino allaient se battre pour le titre. Mais, j'ai réussi à mettre de bonnes choses en place sur l'épreuve, à ne pas prendre trop de risques. J'aurais aimé remporter l'événement mais j'ai assuré l'essentiel avec cette troisième place.  Je suis vraiment content de terminer pour la quatrième fois d'affilée sur le podium. Le niveau est incroyablement haut, et en plus on fait ça en famille, c'est super ! ».

Les autres Français ont également montré de belles choses sur l'eau. Pascal Toselli finit fort et prend la cinquième place du classement mondial, juste devant Julien Quentel sixième.

Delphine Cousin Vice-Championne du Monde

La Carnacoise Delphine Cousin fait un sans-faute cette semaine avec 5 victoires sur les 10 manches disputées. Elle s'impose naturellement sur une épreuve qui lui réussit bien (elle l'avait remporté il y a deux ans) et devient Vice-Championne du Monde de la discipline : « Je suis super heureuse ! L'objectif est rempli. Je savais un peu que pour le titre c'était compliqué. Après j'ai fait ce que j'avais à faire et ça n'avait pas forcément bien commencé car j'avais cassé du matériel en Corée, lors de la première étape de la saison. Je suis super contente de ma place ici et au classement mondial. Et bravo à Sarah ! ».

 

La jeune Marion Mortefon de son côté, réalise une belle opération : en terminant troisième de l'épreuve, elle s'empare du bronze au classement de la Coupe du Monde ! « Le plan d'eau ici n'est pas facile. Avec le clapot, il faut du matériel spécifique. Et puis le niveau des filles était très serré ! Physiquement c'est fatiguant, les muscles sont constamment sollicités. Je suis super contente d'être 3ème ici au classement mondial, c'est pour moi la première fois ! Au début de la semaine ça n'était pas gagné mais je me suis accrochée, je n'ai rien lâché ».

A noter également que la jeune Maelle Guilbaud fait une belle entrée dans la cour des grands en terminant cinquième du classement mondial.

 

Les résultats finaux :

 

HOMMES : 

1er - FRA - Antoine Albeau (WC Couardais)

2ème - ITA - Matteo Iachino

3ème - FRA - Pierre Mortefon (CN Corbières)

4ème - GBR - Ross Williams

5ème - FRA - Pascal Toselli

6ème - FRA - Julien Quentel (CW Adventures)

9ème - FRA - Antoine Questel (ST Barthelemy YC)

12ème - FRA - Cédric Bordes (CN Marignanais)

13ème - FRA - Cyril Moussilmani (La Pelle Marseille)

 

 

FEMMES :

1ère - ARU - Sarah Quita Offringa

2ème - FRA - Delphine Cousin (YC Carnac)

3ème - FRA - Marion Mortefon (CN Corbières)

4ème - TUR - Lena Erdil

5ème - FRA - Maelle Guilbaud (SN Sablais)

 

 

Ajouter aux favoris lien.