Coup d'envoi des Championnats de France Espoirs Extrême Glisse et Solitaire Equipage Flotte Collective 2013

Cet article a été rédigé par Service Communication, et posté le 30-08-2013

Championnat de France Espoirs Solitaire Equipage

Les traditionnelles cérémonies d’ouverture donneront le coup d’envoi officiel ce soir du Championnat de France Espoirs Extrême Glisse à Narbonne et du Championnat de France Espoirs Solitaire Equipage Flotte Collective à Martigues. A partir de demain et jusqu’au vendredi 30 août, plus de 500 espoirs régateront sur ces deux sites de compétition.

A Narbonne

Le CDV de l’Aude et la Société Nautique de Narbonne accueillent, sur le lac de Bages, près de 130 windsurfeurs pour le Championnat de France Espoirs Extrême Glisse. Les jeunes Espoirs, âgés de 14 à 20 ans, régateront pendant 5 jours en funboard, sur RRD 120 Fire Race ou Slalom 42.

Jusqu’à vendredi, les riders s’affronteront pour les titres de Champion de France Espoirs RRD 120 Garçon, Championne de France RRD 120 Fille et Champion ou Championne de France Slalom 42.

Retrouvez toute l'actualité du Championnat de France Espoirs Extrême Glisse 2013 sur le site de l'événement et le suivi des courses sur Twitter avec le compte @FFVoileEvt et le hashtag #2013CFEEG

A Martigues

Après le Championnat de France Espoirs Glisse, c’est au tour du Championnat de France Espoirs Solitaire Equipage Flotte Collective de prendre ses quartiers au CV Martigues. Ce sont près de 400 coureurs de 14 à 25 ans qui prendront possession de l’étang de Berre dès demain. Cinq séries seront représentées : Laser Standard, Laser Radial, Laser 4.7, 420 et Longtze. La flotte des Longtze sera fournie par l'organisation sur le principe de la flotte collective, développé par la Fédération Française de Voile et qui permet aux régatiers de voyager sans leur bateau.

Retrouvez toute l'actualité du Championnat de France Espoirs Solitaire Equipage 2013 sur le site de l'événement et le suivi des courses sur Twitter avec le compte @FFVoileEvt et le hashtag #2013CFESE

Interview de Jean-Pierre CHURET, Vice-Président de la FFVoile

Jean-Pierre, la fin du mois d’août est une période chargée pour la FFVoile avec l’organisation de 3 Championnats de France Espoirs en deux semaines. Pouvez nous dire un mot sur l’organisation de l’Univers de la pratique JEUNES de la FFVoile ?

Les 5 Championnats de France, Minimes et Espoirs, sont l’aboutissement sportif de la saison. Nos jeunes licenciés se préparent dans leurs clubs en vue d’être sélectionnés par leur ligue, dans le cadre des sélections locales, avec pour objectif le Championnat de France. Chaque participant a son propre objectif, performer ou apprendre. Pour les plus jeunes, le Championnat représente souvent une première sélection. Pour nombre d’entre eux c’est la découverte d’une grande épreuve nationale. Les Championnats de France jeunes sont des épreuves de niveau et c’est comme cela que nous l’envisageons.

Vous évoquez 5 Championnats de France, pouvez-vous nous les citer ?

Les Championnats de France jeunes concernent nos licenciés entre 12 et 25 ans et de nombreuses séries réparties en 5 grandes familles. Celles-ci sont : Glisse, Extrême Glisse, Solitaire et Equipage, flottes collectives et Match Racing. Nous avons donc 5 épreuves : Le Championnat de France Minimes qui accueille les 12-14 ans, le Championnat de France Espoirs Glisse, le Championnat de France Espoirs Solitaire, Equipage et Flotte Collective, le Championnat de France Espoirs Extrême Glisse et le Championnat de France Espoirs Match Racing.

Concernant le Championnat de France Espoirs Extrême Glisse, celui-ci débute à Narbonne aujourd’hui avec la particularité de n’accueillir que des windsurfeurs. Pouvez-vous nous en dire un mot ?

En effet, ils sont cette année 130 compétiteurs, uniquement des funboardeurs. Le funboard est une discipline que nous suivons attentivement à la Fédération. Nous le faisons pour les Espoirs et bien entendu jusqu’au plus haut niveau avec l’Equipe de France de Funboard qui participe aux plus belles épreuves internationales. Notre équipe est forte avec des leaders reconnus tel qu’Antoine ALBEAU ou Valérie ARRIGHETTI et Delphine COUSIN, toute récente Championne deu Monde PWA. Mais nous devons préparer la relève, le Championnat de France Espoirs Extrême Glisse entre pleinement dans cette politique.

Martigues accueille cette semaine le Championnat de France Espoirs Solitaire, Equipage et Flotte Collective, après avoir accueilli la semaine dernière le Championnat de France Espoirs Glisse. Pouvez-vous nous dire dans quel contexte s’est réalisé l’attribution de ces deux épreuves ?

L’attribution d’un Championnat de France Jeune est liée à l’engagement d’un club ou d’une structure fédérale à suivre notre cahier des charges. Ce dernier comporte de nombreux chapitres dont un volet sportif très important mais également des chapitres concernant l’organisation à terre, l’accueil, la communication… Il est très complet car nous souhaitons un niveau d’organisation élevé.

A notre grande satisfaction, Martigues a répondu favorablement pour l’organisation de deux Championnats Espoirs. C’est très ambitieux et je les félicite de cet engagement. La première épreuve, l’Espoirs Glisse s’est très bien déroulée. Il y a un vrai savoir-faire à Martigues dans l’organisation d’épreuves. Qu’ils soient professionnels ou bénévoles, chacun connait son rôle et le fait bien avec enthousiasme. J’espère que cette seconde épreuve se déroulera aussi bien.

Comme depuis 3 ans la FFVoile a mis en place une flotte collective habitable, avec cette année une flotte de Longtze. Pouvez nous rappeler le principe de la Flotte Collective ?

C’est un axe important de notre politique sportive. Nous le développons depuis plusieurs années maintenant. Ce concept entre parfaitement dans notre objectif de développement du nombre de licenciés. C’est une forme de pratique qui permet, avec peu de bateaux, de faire naviguer plusieurs licenciés. La mise en place d’une telle pratique sur les Championnats de France a un objectif de vitrine. Ainsi chaque club pourra s’inspirer de ce concept à son niveau. C’est la même idée que nous appliquons à l’organisation de compétition en course par équipe, comme la Coupe de France Minimes.
La flotte collective porte également de fortes valeurs. Economique, avec la multi-utilisation des bateaux, Ecologique avec des déplacements allégés qui peuvent se faire en transport en commun et bien entendu Equitable puisque nous garantissons une flotte homogène. J’en profite pour remercier le département habitable de la FFVoile qui a beaucoup travaillé sur la flotte des longtze en collaboration avec les représentants de la classe.

Que pouvons-nous vous souhaiter pour cette semaine ?

De belles courses ici à Martigues et à Narbonne. Des organisations fluides, professionnelles se déroulant dans la bonne humeur. Et surtout de nombreux souvenirs positifs pour tous nos jeunes, qui, ne l’oublions pas, sont nos meilleurs ambassadeurs.

 

Ajouter aux favoris lien.