Courses matinales au Championnat de France Espoirs Solitaire Equipage

Cet article a été rédigé par Communication, et posté le 27-08-2014

A Martigues, on sait être matinal, et ce n’est pas peu dire ! Hier soir, la météo annonçait 10 à 12 nœuds de vent dus au passage d’un « grain », mais uniquement en matinée. La décision a donc été prise de partir sur l’eau tôt : 7h30 pour les Longtze, 10h pour les autres séries afin de profiter au maximum du vent de la journée.

Le réveil a été dur pour les coureurs de Longtze avec un briefing de la Flotte Collective Habitable prévu à 7H30 du matin, et enchainant directement sur les premières courses. Le groupe 1 effectue ses deux premières courses, toutes les deux gagnées par « MAOA – Bretagne », l’équipage mené par Julien Bourgeois de la SN Trinité sur Mer. Un peu après 10h la première rotation s’effectue avec le groupe 2. Tout l’après-midi les courses s’enchaineront malgré les caprices du vent, jusqu’à 17h passées.

 Dans les autres séries, les courses ont commencé parfaitement à l’heure avec les premiers signaux d’avertissement lancés à 10h dans une dizaine de nœuds de vent bien établis et malgré la pluie qui menace de tomber. Malheureusement les prévisions pessimistes se sont vérifiées et déjà un peu avant midi les conditions de vent commencent à se dégrader. Le vent très oscillant mollit puis finit franchement par tomber à 3 nœuds. Les comités tentent de profiter du moindre souffle d’air pour terminer leurs courses. Commence alors une très longue attente pour le vent. Par endroits le plan d’eau est homogène en pression mais pas en direction et les comités ont du mal à mouiller le parcours.

Au final, les Laser Standard, Radial Garçons et Radial Filles rentrent après 3 courses. Les 420 et les Lasers 4.7 qui ne totalisent respectivement que une et deux courses sont placés sous aperçu à terre en attendant que le thermique de l’après-midi se lève. A 16h la décision est prise d’arrêter là pour la journée. Les comités souhaiteraient une bonne brise de 10 nœuds bien établis pour relancer mais les quelques nœuds qui soufflent ne correspondent pas aux attentes.

140825_2014cfese _481063f0

Le Championnat heure par heure

8h20 : Remise des lycras aux premiers du classement.
10h : Début de procédure dans toutes les séries voile légère.
10h15 : Les départs s’enchainent chez les 420, les Laser Radial, Standard et 4.7.
10h17 : les Longtze effectuent une première rotation après les deux courses du groupe 1
11h15 : La plupart des séries Voile Légère ont terminé leur course 4 et vont en lancer une 5ème dans un vent qui commence à mollir légèrement.
12h : Les Laser Standard ont lancé une 5ème course alors que sur les autres ronds les comités tentent de mettre en place une ligne de départ dans le vent mollissant.
13h15 : Les Longtze lancent leur 3ème course
13h45 : Départ de la course 6 pour les Laser Radial.
14h32 : Le vent est complètement tombé. Les 420 rentrent à terre après 2 courses.
14h45 : Les Laser Standard et Radial terminent après 3 courses.
15h30 : Nouvelle rotation des Longtze, le groupe 2 a fait 3 courses, le groupe 1 retourne sur l’eau.
16h : La décision est prise de mettre un aperçu sur A, ce qui signifie que les coureurs ne retourneront pas sur l’eau aujourd’hui. Seuls les Longtze décident de poursuivre dans le petit temps et de faire une nouvelle rotation.
16h30 : Nouvelle rotation des Longtze.
17h30 : Fin de la 7ème et dernière course du groupe 1 des Longtze.

Ils ont dit

Baptiste Cordhomme (17 ans) et Robin Morinière (16 ans) du club Ocean en 420

«  C’est notre troisième Championnat de France ensemble, on navigue tous les deux depuis 3 ans. Pour cet évènement on vise une place dans le milieu de tableau car on sait que nos adversaires sont vraiment forts. Concernant la journée d’aujourd’hui, ce n’est pas fameux et on espère faire mieux demain.  Les conditions ne nous conviennent pas vraiment, on préfère des conditions comme pour la course d’entrainement avec du vent. Niveau ambiance c’est vraiment sympa ici. Avec les concurrents c’est aussi sympa, on reste entre Ligues. »

Justine  Robinet (17 ans) du club  A Dijon Arc Voile, en Laser Radial

«  En arrivant ici, je n’avais pas trop d’objectif de classement car je n’avais pas d’idée concernant  mon niveau.  Après deux jours de compétition, je vise une place dans le top 10 voire le Top 5. Aujourd’hui, c’est plutôt une bonne journée pour moi. Le niveau entre les concurrents est assez élevé, surtout que quelques filles naviguent en très haut niveau.  Sur l’eau il y a de la rivalité, mais à terre tout se passe bien. Le site de Martigues est bien, nous sommes bien accueillis, de nombreuses installations sont faites pour nous.

Corentin Horeau (SN Trinité sur Mer), barreur de VANNES AGGLO SAILING TEAM 2 en Longtze

« Aujourd’hui c’est notre meilleur jour pour l’instant. On fait 1,10 et 2. On monte dans le classement et c’est le principal. On veut aller dans le rond or et mettre le moins d’écart entre nous et adversaires. Ça se passe bien à bord, on prend nos marques sur le bateau. On avait fait un entrainement à l’ENV il y a deux semaines et une régate à Bordeaux où il n’y avait pas de vent. C’est un bon bateau. »

 Note : Corentin Horeau est d’ordinaire skipper de course au large, ayant terminé deuxième de la Solitaire du Figaro il y a quelques semaines, nous l’interrogeons sur sa présence au Championnat

 « J’avais fait le Championnat en 7.5 il y a deux ans. C’est la dernière année où je peux faire le Championnat de France Espoirs. Je voulais courir un peu avec les garçons, en plus c’est l’endroit où il faut être, il y a tous les meilleurs jeunes. Et puis il faut toujours continuer à régater, peu importe le support on apprend toujours quelque chose. On se connait tous un peu, il y a une bonne ambiance entre les compétiteurs. On n’a pas fait le stage le week end dernier, les garçons (Mathieu Salomon et Quentin Delapierre) ont navigué toute la semaine dernière ici en Open 5.70 alors il fallait qu’ils se reposent un peu. »

Le point sur la Flotte Collective avec Henri Bacchini, Vice Président de la FFVoile en charge de l’Habitable

La Flotte Collective Habitable, c’est 12 bateaux pour 24 équipages. Lors de la première phase de ce championnat, ces 24 équipages sont répartis en deux groupes, différents chaque jour en fonction du classement.  Après les phases de qualifications, la deuxième phase permettra la répartition des équipages en deux flottes distinctes, « or » et « argent ».

Henri Bacchini précise « Pendant plus de quinze ans, les équipages venaient avec leurs propres bateaux au Championnat de France. Au fur et à mesure des années, la dynamique a un peu diminué et la Fédération est rentrée dans une dynamique de développement durable qui colle avec l’évolution de la Société en général. Nous faisons en sorte de fournir les bateaux afin que les coureurs se rendent sur place uniquement avec leur équipement de navigation et réduisent ainsi leurs coûts. »

 Les Longtze sont mis à disposition par la société qui les produits, auxquels s’ajoutent quelques bateaux de propriétaires. Chaque bateau est équipé d’un jeu de voile neuf – tous identiques- le jeu de voile ayant fait l’objet d’un appel d’offre.

«  Les coureurs ont été sélectionnés par leurs ligues. On a la chance de voir un niveau sportif toujours en augmentation. », se félicite Henri Bacchini. « Dans les équipages on voit beaucoup de Champions du Monde, de Champions du Monde ISAF. Les meilleurs coureurs de course en flotte, de match racing et même de course au large. On voit des coureurs issus de la voile légère, des Champions du Monde ISAF en 420, en 29er, en SL 16, et aussi des équipiers Champions du Monde en J80 senior ! Certains de ces coureurs sont également membres du Dispositif Espoirs Habitable. 3 ans après la mise en place de cette formule en flotte collective, on voit un effet de réseau important. Le titre prend de la valeur quand les meilleurs viennent régater contre les meilleurs. Et à ma grande satisfaction on voit aussi que beaucoup d’équipages ont des filles à leur bord ! »

Le programme de demain

9h30 : Briefing des Longtze
11h15 : Remise des lycras
13h : Signal d’avertissement  pour les séries Voile Légère

Les podiums du jour

Ces résultats vous sont fournis avant jury et sont donc susceptibles d’être modifiés.

420 Féminin après 5 courses (4 retenues)

1. YVEN Charlotte & RIOU Marine (SR TERENEZ / EV TREBEURDEN) - 9pts
2. AMAR Paola & PEDRON Carly (SR ANTIBES) - 12pts
3. LEFORT Marina & GRANIER Lara (SR ANTIBES) - 14pts

420 Masculin après 5 courses (4 retenues)

1. FOLLIN Robin & MANNI Tao (CN STE MAXIME / SR ANTIBES) - 10pts
2. PONTHIEU Thomas & PATURLE Quentin (SR ROCHELAISES) - 11pts
3. MACHETTI Hippolyte & DANTES Sidoine (SR ANTIBES) - 12pts

Laser Standard après 6 courses (5 retenues)

1. MICHELIER Damian (CN RENNES) - 12pts
2. DUCAMIN Jean baptiste (SR ROCHELAISES) - 13pts
3. QUEYROUX Loic (BN ILE GRANDE) - 18pts

Laser Radial Féminin après 6 courses (5 retenues)

1. L'HOSTIS Adele (USAM VOILE BREST) - 13pts
2. MOUREN Agathe (COYCH HYEROIS) - 19pts
3. AFFAGARD Sophonie (SR HAVRE) - 20pts

Laser Radial Masculin après 6 courses (5 retenues)

1. CASTAGNEDOLI Paul (LA PELLE MARSEILLE) - 30pts
2. CONANT Arthur (SR ROCHELAISES) - 34pts
3. BERGER Amaury (AV CARRY LE ROUET) - 35pts

Laser 4.7 après 4 courses (3 retenues)

1. AYARZA GOMEZ JAVIER (YACHT CLUB BASQUE) - 4pts
2. PIERROZ Aurelien (SR HAVRE) - 6pts
3. GUILLOU PIERRE (SR ANTIBES) - 11pts


Flotte Collective Habitable - Longtze après 7 courses (6 retenues)

1. SR ANTIBES - JEUNES PACA ONE : QUIROGA PIERRE, ROSSI CAMILLE, MOURNIAC BRUNO, GERMAIN GAUTHIER, ROSSI NICOLAS (SR ANTIBES) - 10pts

2. ITII/ENSCBP/COP1/PAYS LOIRE 4 : SIMON SEBASTIEN (SN SABLAIS), DUTREUX BENJAMIN (ASNM), BERNARD HUGUES (APCC Voile Sportive), LE DEM TITOUAN (CN Ile Tudy), COCAUD JORIS (SN Sablais) - 7pts

3. REGION POITOU CHARENTE - SRR :  PEPONNET KEVIN, BELLET VALENTIN, LARA XAVIER, LEBRUN JULIEN, FLAMENT LOUIS (SR ROCHELAISES / CN CHATELAILLON)

 

Ajouter aux favoris lien.