ETAPE DE COUPE DU MONDE DE VOILE OLYMPIQUE À WEYMOUTH : LES FRANÇAIS AU TAQUET !

Cet article a été rédigé par Havas SE, et posté le 05-06-2015

©Pedro Martinez/Sofia

Du 8 au 14 juin, Weymouth (Royaume-Uni), plan d’eau des derniers Jeux Olympiques, accueille la quatrième étape de Coupe du monde ISAF, avant-dernier rendez-vous avant la grande Finale à Abu Dhabi. Avec un total de 450 compétiteurs, dont plusieurs médaillés olympiques de Londres 2012 – parmi lesquels figurera Jonathan Lobert, médaillé de bronze – le spectacle promet d’être assuré. Aux côtés du finniste, une partie de l’équipe de France, sera au rendez-vous, avec Sofian Bouvet & Jérémie Mion et Guillaume Pirouelle & Valentin Sipan (470H), Camille Lecointre & Hélène Defrance (470F), Julien d’Ortoli et Noé Delpech (49er) et enfin Mathilde de Kerangat et Marie Bolou (Laser Radial).

Un plan d’eau difficile et très technique, des conditions souvent musclées et un jeu intéressant : voilà les ingrédients qui reviennent le plus souvent lorsque l’on demande aux coureurs de l’équipe de France leur point de vue sur Weymouth. A l’image du format adopté par Hyères lors de la dernière étape de Coupe du monde de voile, où le nombre d’inscrits par série était limité aux 40 meilleurs mondiaux, l’étape anglaise accueillera l’élite de la voile olympique.

Des coureurs qui connaissent déjà le plan d’eau…

Jonathan Lobert, qui n’a pas eu l’occasion de naviguer à Weymouth depuis sa médaille de bronze se réjouit de revenir sur le plan d’eau olympique, dont il a plaisir à se remémorer les images de 2012 : « Forcément ça me fait plaisir d’y retourner, je me souviens d’une image en particulier : celle des drapeaux olympiques qui flottaient au-dessus de la marina. J’ai d’excellents souvenirs là-bas, c’est habituellement un plan d’eau avec de belles conditions. En ce qui concerne ma préparation, je n’ai pas fait de régates depuis Hyères, je me suis beaucoup entraîné, avec notamment une session à Rio, alors j’ai hâte d’en découdre. Mon objectif est de monter sur le podium, le n°1 aujourd’hui dans ma série est l’anglais Giles Scott, ce sera intéressant de le taquiner un peu chez lui ! En tout cas, je ne doute pas qu’on fasse une belle régate. »

Camille Lecointre, et Hélène Defrance (470) de leurs côtés vont retrouver le haut niveau de leur série avec beaucoup d’envie : « Nous avons un certain nombre d’objectifs de travail sur cette étape de Coupe du monde, avec notamment pas mal de technique au portant et du test de matériel. En termes de concurrence, cela va être intéressant, puisque les leaders de la série devraient être présentes, à l’image des championnes du monde 2014 (les autrichiennes Lara Vadlau & Jolanta Ogar). Nous avons souvent des conditions difficiles à Weymouth, avec un plan d’eau venté et des températures peu élevées. », confie Camille.

En Laser Radial, Mathilde de Kerangat, achève un stage de préparation en Italie, où elle a pu s’étalonner face aux cadors de sa série. Elle aura donc à cœur de faire valider ses efforts lors de cette étape de Coupe du Monde: « A Weymouth je n’aurais pas de pression de résultat à proprement parler mais faire un Top 10 serait bien. Le but sur cette étape sera surtout de se concentrer sur les points qui n’ont pas fonctionné à Hyères, c’est-à-dire la lucidité tactique et le portant. J’ai tout particulièrement travaillé ce dernier aspect, la semaine dernière, lors du stage d’entrainement sur le Lac de Garde. L’objectif pour moi est de bien préparer les grands rendez-vous qui arrivent : le Test Event à Rio et les Championnats d’Europe et du Monde. »

… Et d’autres qui vont s’y frotter pour la première fois !

Tout comme le binôme de 470 Guillaume Pirouelle-Valentin Sipan, qui n’ont jamais régaté à Weymouth, Marie Bolou, tout juste de retour chez elle, en Bretagne, après un gros mois d’entraînement entre un stage à Rio et la régate au Lac de Garde début mai, découvrira le plan d’eau anglo-saxon pour la première fois : « Je ne suis encore jamais allée à Weymouth, mais en tant que bretonne, je ne devrais pas trop avoir de soucis à m’adapter au climat ! Je suis un peu fatiguée après la grosse session d’entraînement que nous avons fait et qui se termine tout juste, c’était intense, mais nous n’arrivons que lundi sur place, cela me laisse le temps de récupérer. Le haut niveau sera là, ce devrait être sensiblement la même concurrence que lors de l’étape de Coupe du monde d’Hyères. J’ai vraiment l’envie de bien faire, ma vitesse au près est bonne, je vais me focaliser sur les départs et la vitesse au portant, deux choses primordiales pour moi sur cette échéance. »

 

Site officiel de la course : www.sailing.org/worldcup/results/index.php

Quelques infos sur l’ISAF Sailing World Cup

Six grandes étapes composent le circuit de l’ISAF Sailing World Cup à travers le monde : Melbourne (AUS), Miami (USA), Hyères (France), Weymouth (GBR), Qingdao (Chine) et Abu Dhabi (EAU). Chacune d’elles accueillent l’ensemble des 10 séries olympiques :
7-14 décembre 2014 – ISAF Sailing World Cup Melbourne
24-31 janvier 2015 – ISAF Sailing World Cup Miami
20-26 avril 2015 – ISAF Sailing World Cup Hyères
8-14 juin 2015 – ISAF Sailing World Cup Weymouth & Portland
14-20 septembre 2015– ISAF Sailing World Cup Qingdao
28 oct – 1er novembre 2015 – Final ISAF Sailing World Cup Abu Dhabi

La Délégation française en compétition 
Finn : 
Jonathan Lobert (SNO Nantes/Armée de Champions)
470M :
Sofian Bouvet (SR Antibes/ENGIE) - Jérémie Mion (SR Havre)
Guillaume Pirouelle (SNP Havre) - Valentin Sipan (SNP Havre)
470W : 
Camille Lecointre (SR Brest/Armée de Champions) - Hélène Defrance (ASPTT Marseille/ENGIE)
Maelenn Lemaître (EV Locquirec) - Aloïse Retornaz (EV Locquirec)
Cassandre Blandin (SNO Nantes) - Bérénice Delpuech (APCC Voile Sportive)
Laser Radial :
Mathilde De Kerangat (SR Rochelaises)
Marie Bolou (CN Lorient)  
Amélie Riou (USAM Voile Brest)
Pernelle Michon (SNO Nantes)
49er : 
Julien d’Ortoli (YCPR Marseille) - Noé Delpech (YCPR Marseille/ENGIE)
49er FX :
Sarah Steyaert (CN Chatelaillon) - Aude Compan (CV Marseillan)
Lili Sebesi (YCPR Marseille) - Julie Bossard (CMV St Brieu)
Marie Soler (YC Mauguio Carnon) – Albane Dubois (YC Bray Dunes)

 

Ajouter aux favoris lien.