Réunion des Classes du 4 décembre 2016

Cet article a été rédigé par Christian Silvestre Représentant des Classes FFVoile, et posté le 17-01-2017

Jean-Pierre Churet ouvre la séance et remercie les Classes pour le travail accompli. Il les invite à expérimenter les nouveaux formats de régate mis à leur disposition :

• Classe Libre Voile Légère :
- Pas de temps à relever, un seul classement en temps réel avec extractions possible.
- Si de nombreux bateaux ou bien de vitesses très différentes, plusieurs départs sont possible.

• Inter Série Voile légère :
Permet aux dériveurs, multicoques, quillards de sport et petits habitables de courir ensemble en temps compensé.

I - L'année voile Classes/FFVoile

• Une année Classe 2016 qui a vu se dérouler avec succès 13 Championnats de France de Classe, 6 Championnats de pratique, 2 Critériums Nationaux de Classe, avec 28 bateaux pour les WETA, et 2 Championnats de Classe Jeune ou Espoir.


• 5 Classes affiliées ou en finalisation :

Affiliation : 4000 • DINGHY 12 PIEDS • A CAT CLASSIC FRANCE
Affiliation provisoire : ASOPEN 5.00 • FLYING PHANTOM

 • 1 Classe a fait évoluer ses règles de Classe et ses statuts : NEO 4.95

 

II - La saison 2017 Classes/FFVoile

-  Championnat de France Inter-Série, dériveurs et quillards VL: CNBO Biscarosse 29 avril / 1er mai.

 
-  Open de France, dériveurs - quillards VL - multicoques : CVLC Cazaux - 31 juillet / 5 aout 2017.
  Sont prévus :

- Un trophée "Belle époque".
- Un salon sur l'eau avec le support de constructeurs. les Classes souhaitant se joindre à cette organisation pourront se faire connaitre auprès du département VL.

Rappel : Le GPA organisé par le CVBCM à Maubuisson en novembre est ouvert à l'intersérie.

 

III - La saison Classe 2016

 Les présidents de Classe présentent leur saison 2016 et objectifs 2017 :

1M

Classe VRC active avec de belles participations en France et à l'étranger : 40 Français au championnat d'Europe en Espagne, dont 3 dans les 10 premiers. Une régate de démonstration pour l'arrivée du Figaro et aussi une régate par équipe à la Massilia Cup. Le mix de séries VRC est très apprécié du public. En 2017 le Championnat du Monde en France limité à 84 bateaux et l'apport de la vidéo en direct.
 
420 :
Une série jeune avec une part importante de féminines de 45%. Un léger tassement du nombre des membres en 2016, et toujours une pratique senior réduite. La caractéristique 2016 est une forte participation étrangère à de grandes régates qui valorise le niveau Français. Le calendrier 2017 est en cours d'optimisation.
 
470 :
410 bateau et un titre Olympique, de bonnes progressions à 10% ces dernières années, avec un léger tassement dernièrement. L'opération Primo se développe : prêts de bateaux à des jeunes avec une légère participation financière et, en contrepartie, la venue à des évènements importants. Est proposé également le prêt de jeux de voiles en très bon état via les délégués des ligues.
 
505 :
Une année en contraste avec un beau succès à l’Europa Cup à Hyères avec 50 bateaux de 6 nations venant de 3 continents. Un Championnat de France au Havre également réussit, mais, légèrement moins de bateaux départs sur la France. En 2017 le championnat de France en Bretagne à Port Blanc avec l'espoir de booster les participations, ainsi qu'un calendrier resserré.
 
4000 :
Le nouveau dériveur le plus diffusé en France. Une flotte en augmentation régulière par l'importation de bateaux d'Angleterre. Bateaux essentiellement concentrés sur le 44 et le 56. L'objectif en 2017 est de 20 bateaux au National. Une bonne activité Européenne existe avec la participation des meilleurs Français.
 
A-CAT CLASSIC:
Nouvelle association de Classe avec l'affiliation FFVoile cette année. Une jauge identique au Classe A mais sans les appendices permettant le vol. Sur 2016, deux demi-nationaux et pour 2017 une saison complète de non-voyants est prévue.
 
AILE :
Une activité club essentielle, avec jusqu'à 25 bateaux au départ à l'YCIF. Mais aussi des sorties promues par la Classe comme le rendez-vous "La Belle Plaisance" à Bénodet et, en perspective 2017, un rassemblement national à Ouistreham avec 30 bateaux.
 
CLASSE A :
Un National de Classe 2016 qui s'est déroulé selon le souhait de la Classe volants et non volants réunis, à contrario des recommandations de la FFVoile. Pour 2017 l'accent va être mis sur la participation régionale avec une offre plus conséquente et mieux répartie sur l'ensemble du territoire.
 
CLASSE M :
Année boostée par le mondial au lac de Garde. 2017 suit la dynamique avec un mondial en Allemagne pour lequel des sélections vont être organisées en régions.
 
CONTENDER :
Préparation du Championnat du monde à Quiberon avec l'espoir de 120 bateaux. Un bateau est mis à disposition par la Classe sur le plan d'eau de Javeline afin de faciliter la découverte du support.
 
CORMORAN :
Un National à Carantec avec une très forte participation du fait du lieu choisi. Le site Web localise à présent l'emplacement des flottes afin de mieux les suivre. L'activité se fait régulièrement autour de grands rassemblements type "Semaine du Golf" et la Classe a la volonté de construire de nouveaux bateaux.
 
CORSAIRE :
Maintien du succès avec 79 skippers sur les évènements. La bonne mobilisation pour les régates reste toutefois fragile, aussi le calendrier est-il concentré afin d'assurer le maximum de participants. Des débriefings et des soutiens sont prévus pour aider les moins aguerris. Une attention particulière est portée aux DNF dus au hors temps afin de ne pas démotiver les équipages moins rapides.

DINGHY 12P :
Classe crée en 2015, affiliée en 2016, avec déjà 48 bateaux, 23 journées de rassemblements, 6 déplacements à l'étranger : ce succès tient à la convivialité de la Classe. Un travail d'harmonisation des règles de Classe en Europe est en cours, ainsi que la recherche d'un chantier en France pour la construction.
 
DRAGON :
Une flotte de 100 bateaux, un renouvellement de 12% par an, la Classe est stable. Des entrainements en amont pour les Français sont prévus pour la Gold Cup 2017 à Saint Tropez et le mondial au Portugal. La volonté est d'animer plus les Clubs, mais la nécessité d'avoir 10 bateaux est négative pour l'organisation des régates de Classe.
 
EUROPE :
170 coureurs, un champion du monde 2016 Valérian Lebrun et le lancement en 2017 du National Espoir de Classe EUROPE pour les jeunes de moins de 17 ans. Il se déroulera avant Les Masters, différents classements sont prévus lors de cet évènement, dont un mixte Coach/Espoir.
 
F16 :
Classe de 2011, en progression. Le National à Hyères a été perturbé par la météo, aussi les minima n'ont pas été atteints. La Classe regrette de ne pas avoir eu de dérogation dans cette circonstance. 50 bateaux présents en Belgique au mondial 2016. L’ambition pour 2017 est de préparer des évènements globaux avec les F18 et les Classes A. La Classe est toujours à la recherche de sponsors et la fixation du calendrier doit être la plus anticipée possible afin de faciliter cette opération.
 
FINN :
Année forte et fragile à la fois, car plus de membres, mais moins de bateaux départs. Un regret le manque de médaille au JO. Pour 2017 une action accentuée vers le mécénat ainsi que l'organisation du Championnat d'Europe.
 
FORMULE 18 :
Les membres de la Classe ne souhaitent pas se déplacer pour de l'intersérie, aussi les minima sont un frein. La question des Classements 2015 Euro Cat à Carnac a eu des conséquences en 2016, le club ayant souhaité ne pas retenter l'expérience pour la Classe. Créer un nouveau système d'échange, type forum ou blog, permettant un débat en direct, serait le bienvenu.
 
FIREBALL :
Succès du Championnat de France de Classe avec 30 participants. En préparation le championnat du monde pour 2018 avec l'objectif de faire courir le maximum de bateaux. Reste la difficulté pour la Classe d'être parfois confrontée à la limite des minima avec pour corollaire la non remontée des résultats.
 
HOBIE CAT :
De bons résultats à l'international : 1 champion d'Europe, 1 vice-champion du monde. Cette année 68 bateaux au national et 38 au Championnat de France. L'arrivée des jeunes est constatée malgré le changement de support pour les Espoirs. 2017, le Championnat du monde en Hollande pour les H14 et Wild Cat et ce sera également le Championnat d'Europe pour les autres types de HOBIE.
 
LASER :
Toujours de nombreux cotisants et une politique familiale affirmée du fait des différents types de LASER. Une interrogation concerne les 30/45 ans pas assez nombreux. Un beau National à La Rochelle avec 300 bateaux, mais toujours existe la difficulté de trouver des clubs sachant organiser pour beaucoup de compétiteurs. Une question se pose avec le LASER Standard car il existe une difficulté pour atteindre les minima.
 
MINI J :
Grande réussite du Championnat de France Handivalide avec 71 bateaux. L'association travaille à la promotion d'une pompe électrique ainsi qu'au développement d'un siège à compensation de gite. Une difficulté : trouver des clubs ayant la capacité suffisante d'hébergements handi.
 
MUSCADET :
Familles, couples, échanges entre équipages et prêts de bateaux, sont les caractéristiques des rassemblements de la Classe. Les bateaux sont très regroupés, 2/3 à Saint Malo et le reste en Bretagne sud. Lors des grands rassemblements des évènements sont organisés : élégance, manches échangistes. Un beau National 2016 à Saint Malo à 86 bateaux avec l'objectif d'atteindre 90 bateaux pour 2017.
 
NEO 495 :
2016 a vu la révision des règles de Classe dans le sens de l'ouverture. 35 bateaux sont construits dont 10 naviguent régulièrement en régate. 2017 verra se dérouler la Coupe Nationale de la Classe au Club Nautique de Sèvres et la Coupe des Quatre Nations dans des clubs Européens.
 
OPEN 500 :
Affiliation FFV 2016, effectif régulier, promotion de 2 régates à l'étranger, coupe jeune, convivialités, sont les bases du travail de la Classe. L'environnement est toujours déterminant pour le succès des évènements. Une attention particulière est portée au calendrier pour que des évènements se suivent dans la même région afin d'optimiser les déplacements. La VHF est utilisée dans le cadre de la sécurité mais aussi pour la pédagogie.
 
OPTIMIST :
Deux gros succès 2016 : Marseille et Loctudy. L'organisation de courses par équipes a rencontré un grand succès. 2017 verra l'adaptation aux nouvelles régions et un calendrier étudié pour optimiser les déplacements. Déjà est en route l'organisation du championnat du monde 2018, mais reste pour la Classe la préoccupation de trouver les clubs capables d'accueillir jusqu'à 500 bateaux.
 
PONANT :
Une action Classe pour les équipages jeunes qui sont suivis en régate. Est aussi une priorité la construction de nouvelles coques avec les technologies modernes.
 
SNIPE :
Une année moins porteuse en région Parisienne, mais une flotte en Bretagne de 110 bateaux présents au Championnat d’Europe en Espagne.
Un calendrier essentiellement en intersérie qui sera resserré en 2017 pour plus d'efficacité. Deux bateaux sont mis à disposition pour faire découvrir le support, ou bien régater, et des aides sont proposées aux jeunes pour aider leurs participations aux régates.
 
SOLING :
Flotte très concentrée avec comme difficulté le déplacement des bateaux. C'est un des principaux axes de travail, avec pour objectif 2017 la participation de 3 bateaux à l'étranger.
 
STAR :
L'arrêt de l'olympisme n'a pas été négatif pour la Classe. Trois grandes épreuves Françaises avec 25 à 30 bateaux, dont le Championnat de France. Reste la préoccupation des épreuves régionales et locales, déclarées en Classe, qui n'atteignent pas toujours les minima et donc ne remontent pas au Classement National FFVoile.
 
SURPRISE :
Une bonne année avec 10% d'adhérents en plus, probablement aidé en cela par une jauge maitrisée permettant à tous les bateaux, neufs et anciens, de courir à armes égales. Egalement cette année sont revenus sur le circuit d'anciens bateaux remis en état.
 
TEMPEST :
Essentiellement une pratique régate en inter série quillard VL et dériveur. 2017 verra le déroulement du championnat du monde en France avec la participation attendue de 20 bateaux Français.
 
VAURIEN :
La prudence est de mise sur la partie sportive Classe, malgré des adhérents nombreux et un gain en départs intersérie. Les rassemblements, hors régates sur parcours fermés, rencontrent de beau succès. La difficulté est de faire se déplacer les adhérents.
 
WETA :
Classe aux rassemblements conviviaux, un succès en 2016 avec le Critérium National au Der. Les déplacements moins nombreux des membres rendent plus difficile une bonne participation. La Classe se trouve alors juste en dessous des seuils de monotypie ce qui est dommage. 2017 verra 10 évènements promus par la Classe.
 
WINDY :
Un Championnat de France Inter Série réussi, la mutualisation des évènements avec les PONANT, la possibilité de courir en temps réel avec eux, font de 2016 une bonne année. Une attention particulière est portée aux femmes lors des évènements. Convivialité, esprit de famille, régates sans attentes inutiles sur l'eau, sont les souhaits des membres.
 
WINSURF RACEBOARD :
Un Championnat de France 2016 avec 126 engagés dont 33 filles. La Classe se relance avec l'appui de la FFV. Les objectifs sont de développer la navigation en plan d'eau intérieur et la pratique jeune. De nouveaux formats, relais par équipe, course par couple, sont en cours de développement.
_______________
Parmi les interventions des élus FFVoile :

• Henry Bacchini, concernant la difficulté de trouver les Clubs organisateurs :
Attention à la bonne rédaction des cahiers des charges de Classe et à préparer l'évènement en terme de projet commun Classe/Club.
• Jean Luc Denéchau, concernant la remontée des Classements hors minima :
Le Classement National FFVoile se doit de refléter un niveau représentatif ce qui nécessite de proposer selon les grades des seuils possédant les caractéristiques qui permettent d'atteindre l'objectif.

________________

 La réunion est Close à 12h45

_______________

Quelques réflexions pour ma part :

• Soutenir et développer l'activité Club est la base.
• La concentration de nos calendriers et le regroupement des évènements entre Classes reste une priorité.
• Rester à l'écoute du cœur de nos flottes et non uniquement chercher à satisfaire les 10 premiers de la Classe.

Une analyse :

Les seuils de participation ne contredisent pas le principe de mutualisation des forces  "Classe" que je propose depuis quatre ans.
 En effet ils participent à :

• Ne pas laisser sur le bord de la compétition fédérale les Classes les plus fragiles.
• Assoir la représentativité du Classement National Fédéral des Classes.
• Elaborer son calendrier en terme d'outil de politique de Classe.


Je souhaite également souligner l'un des points forts de ce mandat qui est la qualité du dialogue établi entre les Classes et la FFVoile,  je remercie les cadres et les élus pour l'écoute et la disponibilité qu'ils nous ont accordées.


Mesdames et Messieurs les présidents nous avons progressé durant ce mandat, je vous en suis reconnaissant, et je vous confirme le vrai plaisir que cela a été pour moi de m'investir avec vous dans nos actions Classe.

Cordialement,
Christian Silvestre
Représentant des Classes FFVoile


Nota : En ce qui qui concerne l'élection du prochain représentant des Classes, si vous souhaitez postuler les modalités se trouvent ici. Pour ma part j'attends la formation des listes pour prendre ma décision.

 

Ajouter aux favoris lien.

Poster un commentaire

Les commentaires sont fermés pour cet article