Bilan Entrainement Match Racing Jeunes et Championnat de France Espoirs Match Racing 2018 – APCC Voile Sportive

Cet article a été rédigé par Bastien BOUCHARD, et posté le 27-11-2018

En septembre 2018, la FFVoile a réussi à intégrer Mathieu Richard (Compétiteur très talentueux – Double vice-Champion du Monde de Match Raicng) dans son équipe de cadres. Une des priorités de Mathieu sera de s’impliquer sur l’activité Habitable – Inshore sur la façade Atlantique et au niveau national. Dans ce cadre, la FFVoile a organisé en préparation du Championnat de France Espoirs Match Racing une journée d’entrainement à l’APCC Voile sportive Nantes sur le plan d’eau de Pornichet.

L’entrainement  15 novembre 

5 équipages étaient présents le mercredi matin à l'APCC pour la prise en main des bateaux : Arthure Barrue (COYCH), Amaury Berger (AV Carry le Rouet), Aurélien Pierroz (SR Le Havre), Timothé Polet (SNP Le Havre) et Simon Bertheau (APCC Voile Sportive).

A noter que les 2 équipages sudites avaient fait le déplacement par la route la nuit précédente et sont montés sur les J80 après une quasi nuit-blanche ! Le 3è équipage sudiste (Rossi) et l'équipage de Jérémy Jean ont rejoint le groupe dans l'après-midi.

Les conditions de vent (8-14 nœuds) étaient parfaites pour un entrainement dédié essentiellement à la prise en main technique du support, le J80. Les équipages ont enchainé les bords (course en flotte et 1 contre 1), avant de terminer la navigation par quelques départs et quelques matchs "amicaux", avant le début des hostilités prévues pour le lendemain, à partir de 13h.

Ce type d'entrainement la veille d'une régate importante est primordial pour prendre ses marques sur les bateaux qu'on va utiliser les jours suivants. Il s'agit pour les équipages de se caler en réglages, en manœuvres, et de se projeter dans une dynamique de progression technique, fondamentale en match-racing où il faut savoir monter en puissance pour être au top en fin d'épreuve, au moment des "knock-out" (les matchs éliminatoires).

Le Championnat de France 15/18 Novembre

Dans la foulée se tenait le Championnat de France Espoirs Match Racing  2018. Très beau championnat, organisé de main de maître par l'APCC, ses salariés et ses bénévoles. Une flotte de J80 de très bonne qualité, pas de différences entre les bateaux, pas de casse. Une belle équipe d'umpires, compétents et pédagogues (Marc Bouet, Gérard Bosset, Christophe Schenfeigel, Jean Pierre Coordonnier, Loic Durand-Raucher, Thierry Poirey, Philipe Bode, Valérie Ferrat), sans oublier le comité de course dynamique et réactif (Alex Cordier et Terry James).

Un bel esprit sportif des équipages : convivialité et sportivité. 3 coachs étaient présents sur ce championnat (Cédric Château - Normandie, Robin Desserouer Région Sud - PACA, Mathieu Richard), ce qui a permis un coaching individualisé, chaque coach suivant les coureurs de sa façade.  Chaque soir des débriefings étaient organisés avec des retours tactiques après la navigation, avec tous les équipages et en présence des « umpires ».

Analyse sportive du Championnat de France Espoirs Match Racing

Les conditions de vent sont passées de 8-12 nœuds pendant le Round Robin, à 15 nœuds pour les quarts et 18-25 nœuds le dernier jour pour les demies et finales.

Vent de terre, donc très shifty : très intéressant tactiquement et techniquement, notamment le dernier jour.

On a vu beaucoup de dépassements samedi et dimanche, classique dans de telles conditions. Avec des quarts et des finales particulièrement serrés (3-2).

Le niveau des équipages était globalement bon. L'équipage Bertheau a dominé le championnat même s'il s'impose finalement de justesse en finale, grâce à une meilleure maîtrise du support et une meilleure maîtrise des fondamentaux « match-race », notamment en pré-départ. L'équipage de Pierroz réalise un Championnat solide.

Deux belles surprises : Damian Michelier qui termine 3ème, en naviguant complètement « relâché » et sans complexes. Et l'équipage Timothé Polet qui était particulièrement à l'aise tactiquement dans le vent shifty, mais encore un peu tendre en match-race pur. Les équipages Jean et Fortin ont un peu déçu. Jean a dû recomposer un équipage la veille de l'épreuve car son embraque s'était blessé. L’équipage de Cyril Fortin navigue « propre » mais a eu un peu de mal à s'adapter au J80 et manquait de réflexes lors des phases de contact.

L'équipage Barrué a montré de belles choses, mais n'était pas au niveau techniquement dans 15 nœuds de vent, notamment en réglages/conduite dans ces conditions.

Les 3 derniers équipages (Vennin, Berger, Rossi) étaient d'un niveau inférieur, à la fois en maîtrise technique et en fondamentaux match-race. Il faudra revenir en 2019 avec une meilleur préparation.

Projets 2019

Tous les équipages ont pour projet de faire du match-race en 2019, soit comme projet sportif principal, soit en complément d'autres projets sportifs. Nous les retrouverons donc certainement lors du « stage national » prévu en février prochain et sur l’ensemble de la saison Match Racing 2018-2019.

 

Ajouter aux favoris lien.