Compte-rendu de la réunion Classes / FFVoile du 8 décembre 2018

Cet article a été rédigé par Christian Silvestre - Représentant des Classes CA FFVoile, et posté le 31-01-2019

La séance est ouverte par Nicolas Hénard, président de la FFVoile.

Le président Nicolas Hénard accueille l’assemblée par quelques mots de remerciement pour les représentants des classes qui travaillent tout au long de l’année à l’animation sportive de nos plans d'eau et aborde quelques points d’actualité.

• Gouvernance du sport
Le monde sportif français vit actuellement une mutation très importante avec en 2019, la création d’une Agence Nationale du Sport rassemblant 4 parties prenantes (l’état, le monde sportif, les collectivités territoriales et le monde économique), et dotée d’un budget 2019 de 350 M€. Elle déclinera son action sur 2 axes :
- La « haute performance » ;
- Le développement - la pratique, en accompagnement des fédérations.

Dans un contexte de raréfaction des ressources en provenance de l’état, l’avenir appartient aux fédérations qui sauront mettre en place un projet transverse (couvrant ces 2 axes) mais aussi « aligné » (cohérent sur l’ensemble des niveaux national/régional/local). La Fédération Française de Voile est déjà structurée suivant ce modèle et l’ensemble des équipes travaille à la réussite de cette transition pour notre sport.

• World Sailing - JO 2024
Lors de la conférence de World Sailing en novembre 2018 à Sarasota ont été prises les dernières décisions relatives au choix des « événements » pour les JO de 2024. L’entrée du Kite et de l’offshore dans le programme olympique marque une évolution incontournable de notre pratique pour qu’elle puisse rester dans le programme olympique. 
Le travail se poursuit donc, en totale synergie avec les équipes de Paris / Marseille 2024 pour préparer ce RDV majeur pour notre pays. 

Les équipes fédérales sont à votre disposition et poursuivent leur travail autour des grands projets de la mandature : départements, commissions, groupes projets, salariés et élus, oeuvrent au quotidien pour accompagner la fédération dans la relève des challenges qui l’attendent, avec en ligne de mire un projet que chacun de nous ne peut vivre qu’une fois par siècle : les JO en France.
Excellente année 2019 à tous !
 ________________________

1 - Informations Classe

•  Responsabilité sociale et environnementale
Adélie Pomade nous invite à réfléchir à la place, ou le rôle, que nos classes peuvent tenir dans cette dimension environnementale comme média entre fédération et pratiquants, et à comment influer et mettre en place de bonnes pratiques.
 
• Grands Evénements
Régis Bérenguier nous précise que 2019 verra le retour de la SOF et la finale de la World Cup à Marseille. La FFVoile s'est fortement investie dans la bonne cohésion des calendriers nationaux et internationaux et il est nécessaire que les Classes annoncent leurs grands événements au plus tôt. Egalement, il est important d’organiser nos calendriers internationaux le plus en amont possible (2/3 ans) afin de permettre l’optimisation de l'ensemble des rassemblements français.

• Développement durable
Adélie Pomade confirme l'avancée dans le sens du développement durable des règlements et pratiques de la FFVoile. Ainsi les démarches initiées lors des Championnats de France Jeune se pérennisent et progressent. 
Jean-Pierre Salou souligne que de nouveaux chapitres pour compléter les IC sont opérationnels sur ce sujet et que les Classes sur l'eau et à terre doivent être forces d'initiatives et de soutien.

• Rappel
Un accès de pigiste est offert aux présidents afin qu'ils publient les événements Classe dans l’Espace dédié du Département Compétition & Performance.

 

2 - Année Classe 2018 – Perspectives 2019

420
En 2018, la baisse de pratique au niveau national reste importante : 25% en 3 ans; mais la pratique locale se maintient : 650 classés au classement national des coureurs avec un tiers de pratique féminine.
De très bons résultats au niveau international, en particulier au championnat d’Europe Jeune : Or pour les féminines, Argent pour les masculins.
En 2019, la suppression du National d’été au profit d’une présence plus forte sur l’Open de France, qui sera utilisé comme une des épreuves du Trophée national. Une extraction serait hautement appréciée.
En 2020, en préparation le 60ème anniversaire de la Classe qui sera l’occasion :
- D’animations spécifiques pour relancer la pratique
- De l’accueil du Championnat du Monde au CN de Crozon Morgat. Le CNCM avait déjà organisé l’épreuve des 30 ans de la Classe.
 
470 
2018 est une belle année avec Peponnet/Mion Champions du Monde et Machetti/Dantes, Champions Monde Jeune. La classe a obtenu par des actions terrain de nouveaux pratiquants. Notre régate Coupe Internationale de Printemps a vu une augmentation des participants français hors pôles, mais nous n’organiserons pas l’édition 2019 pour des contraintes de calendrier international.
2019, notre calendrier de régates Promotour inclut l’Open de France.
Notre opération Primo 470 continue à amener de nouveaux équipages avec 3 locations en 2018 et 2 achats en fin de période de location. Nous renouvelons l’expo de bateaux devant les magasins de sport et l’accompagnement de ceux qui organisent des ballades en flotte.
Le Championnat de France 2019 de Classe se tiendra à Madine, avec l’intention dans le futur de le faire tourner sur le Grand Est : Madine, le Der et Foret d’Orient.

505
La Classe en 2018 est en léger recul en termes de participations. Les difficultés d'organisation du National Espoir, finalement annulé, contribuent à ce résultat en demi-teinte.
Pour 2019 le Championnat de France organisé à la SR Douarnenez devrait susciter de nouvelles énergies comme à chaque fois avec les plans d'eau bretons. De nouvelles sessions d'entrainements Classes sont programmées dès le premier trimestre, également le prochain National Espoir est en cours de réflexion via les membres du conseil. Des bateaux neufs, accastillés en France, vont également venir renforcer et dynamiser la flotte.

Classe M
Le nombre de coureurs classés en 2018 s'est réduit d'une vingtaine d'unités non compensé par les nouveaux arrivants.
Le Championnat du Monde 2018 a eu lieu à Biblis en Allemagne : médaille d'argent Ch BOISNAULT, puis tir groupé des Français aux 7ème, 8ème, 9ème et10ème places.
En 2019, la classe organise 3 régates sélectives pour le mondial 2020 qui aura lieu à West Kirby – GB.
 
Classe 1M
La Classe IOM France est forte de 163 coureurs et a organisé 63 épreuves dont 8 nationales en 2018, ce qui représente 8 390 bateaux départs sur le cumul des manches courues.
A l’international, 8 coureurs sélectionnés ont participé au Championnat d’Europe, 4 terminant dans les 20 premiers.
Le souhait de la Classe est de maintenir le même étiage de compétition en 2019 et de bâtir une équipe compétitive pour le championnat du Monde au Brésil avec la volonté collective de décrocher un titre.
 
EUROPE
• Un effectif de pratiquants stable, 100 coureurs au Championnat de France.
• La deuxième édition du national Espoir à Cazaux en ouverture de l’Open de France, ce qui a permis aux jeunes de côtoyer d’autres bateaux et d’autres coureurs.
• La mise au point de mini voile avec une voilerie française pour les jeunes légers ou débutant la série mais aussi pour des personnes plus âgées voulant régater.
• L’achat de 6 voiles mini, mises à disposition des ligues Occitanie, Nouvelle Aquitaine et Sud PACA et la prise en charge financière partielle de pack tenues aux couleurs de l’association (veste, polo et gilets de sauvetage) pour les membres. 
 En 2019 :
• Achat de nouveaux mats souples pour mettre à disposition des jeunes.
• Le championnat de France sera organisé au CVB dans le cadre du grand prix de l’Armistice.
• Organisation du 3eme National Espoir.
 
FINN
La Classe des Finns renouvèle sa confiance et son amitié aux instances fédérales et ne voit pas l’éviction du Finn des supports olympiques de 2024 comme une trahison ou un coup de poignard dans le dos mais une nécessaire adaptation d’une famille de pratique aux nombreux supports. Elle regrette toutefois que soient sacrifiés à cette occasion les meilleurs athlètes que la voile produit.
Elle suggère que :
 • Les Classes puissent délivrer des licences fédérales dans le cadre de sa politique de relance du recrutement sans qu’il soit fait concurrence aux clubs dont dans tous les cas les « facilités » sont obligatoires à la pratique. 
• La procédure d’émargement systématique soit annulée en tant qu’elle est contre-productive en termes de protection de la responsabilité civile de l’organisateur, réservée en revanche aux régates où le Comité de course hésite à lancer les départs. Elle immobilise à chaque fois au moins un bénévole pour un profit limité.
 
France Raceboard Association
Le nombre d'adhérents à la FRA a doublé en 2 ans, sans adhésion obligatoire, en partie grâce à des réductions sur du matériel pour ses membres. FRA est une association qui communique beaucoup au travers de sa page Facebook avec plus de 700 membres qui échangent sur différents sujets : matériel, technique, réglages. Le site web de l'association est consulté partout dans le monde. FRA est structurée sur un réseau de 18 correspondants prêts à soutenir la FFVoile dans ses initiatives. Pour les résultats, Viviane Ventrin est vice-championne du Monde de Raceboard 2018.
En 2019, FRA organisera la coupe nationale par équipe et en relais. Cela permet de mutualiser les supports (1 flotteur pour 3 coureurs), de grouper les déplacements et de courir avec un format de course innovant.

HOBIE CAT
Le Challenge Hobie Cat mis en place en 2018 regroupant 12 clubs partenaires a été un succès, si bien qu’il sera reconduit en 2019. Un nouveau club s’est manifesté spontanément pour l’organiser afin de revitaliser la flotte HC16 à l’échelle locale (Lac d’Annecy).
La Coupe nationale a maintenu son effectif habituel de coureurs, mais le Championnat de France HC16 Classique a été une énorme déception en raison de plusieurs facteurs convergents.
En 2019, la Classe coordonne les Européens HC16, et les Multi-mondiaux H14 et Dragoon, qui seront organisés à la Rochelle en juillet.
 
LASER
Une bonne année 2018 avec plus de 1000 coureurs classés à l’AFL, classement qui est établi sur un peu plus de 50 épreuves et plus de 700 cotisants. Grande satisfaction concernant la décision 2018 d’élargissement de la classe d’âge pour le championnat de France Jeunes 4.7 : cela permet de mieux amortir les investissements pour les familles et les clubs mais aussi d’élever le niveau de la série et de faciliter la transition. 
Un chantier reste ouvert pour 2019 celui relatif à la coordination des calendriers AFL et FFVoile car le Laser est par essence une série monotype qui ne se reconnait que peu dans l’Inter série. Empêcher les grands rassemblements Laser lors de longs week-ends comme l’Ascension, date traditionnelle pour des épreuves nationales, ne va pas dans le sens du développement et de mettre plus de voiles sur l’eau.
 
LASER RC
L'année 2018 a vu la classe Laser RC se structurer notamment au travers de l'Association France Laser RC. L'AFLRC est désormais affiliée à la FFVoile et à la RCLICA (RC Laser International Class Association).
De nombreux clubs se sont équipés de bateaux, permettant aux jeunes et moins jeunes de pratiquer. L'année 2019 va voir l'organisation en France du Championnat des Nations et par ailleurs, deux épreuves nationales, dont une réservée aux jeunes. 
 
MiniJ
Dans le classement national des classes et des pratiques, apparaissent 215 coureurs ayant participé à des régates Classe, ce qui est une belle progression par rapport à 2017 qui en comportait 146.
• 64 participants au Championnat de France 2018 à Saint Raphaël est une participation stable.
• L’association possède un bateau équipé afin de pallier presque tous les handicaps ayant la possibilité à la demande d’avoir pilotage assisté de manière électrique par joystick de la barre et/ou des voiles. Ce bateau a été présenté à Saint Raphaël où il est en test pour être disponible en prêt.
• A noter la belle organisation de régates en flotte collective par le club du CVSQ qui avec une flotte de 16 miniJI, et bientôt d’une vingtaine, permet de faire découvrir le bateau où de régater sans bateau à transporter. Il peut noter qu’à partir de 8 bateaux la cotisation à la classe ne change pas, 4 bateaux cotisants, seulement.
• Le développement du partenariat de la classe avec d’autres classes handivalide comme le Néo et les Hansa par la pratique de régates inscrites en INQ.

 
NEO495
Moins de deux ans après le lancement du nouveau projet, la Classe NEO 495 a été très présente en 2018 avec une activité soutenue sur les côtes française (Dieppe, le Tréport, Brest, Douarnenez…) et la finale des quatre nations à Bruxelles : douze voiliers, trente compétiteurs. Cela confirme l’intérêt croissant du public pour ce voilier universel, surtout de la part des familles, et évidemment celles marquées par le handicap. Un moyen unique de voir un parent et son enfant naviguer ensemble. Naviguer et concourir en équipage sans distinction ni ségrégation sur un même classement, c’est ce que permet le NEO. Rendez-vous l’an prochain pour une grande compétition en Lorraine.
L’association est un groupe de passionnés aux parcours multiples, pourtant malgré les atouts du NEO 495, apprécié en Suisse, Belgique et aujourd’hui en Sardaigne, elle s’interroge encore sur la reconnaissance de la FFVoile, le NEO semblant exclu de certains plans d’aide au financement.

ONEFLY
Nous sommes une classe toute récente avec beaucoup d’ambition pour les années à venir : création de la Classe Onefly France en Novembre, affiliation en décembre.
En 2018, nous avions eu accès à plusieurs évènements qui regroupaient de 5 à 8 coureurs. S’est déroulé « Niceultimed », les « Finist’air Sailing », les « GC32 à Toulon », et la « Martinique flying régatta ». Il y a également eu plusieurs stages pour se préparer aux événements.
Notre but pour 2019 est de structurer notre série avec une mise en place d’un calendrier Classe, d’affiner nos règles de classe, de travailler sur la communication dans le but de développer cette série pour le plus grand nombre : des jeunes espoirs aux séniors !
 
OPEN BIC
Une belle année 2018 avec une augmentation significative des adhérents, une petite centaine en 2017 qui passe à 117. Une montée en niveau avec un podium tricolore lors de la première étape de l'Euro-Challenge à Barcelone.
Le circuit national comprend 4 épreuves en Grade 4 : La Ganguise, Quiberon, Le Havre et Porticcio.
Calendrier 2019 : National : Viry Chatillon, Arradon, Biscarrosse, Mandelieu ; Europe : Travemünde ; Mondial : Manly (NZL).
La classe O'pen Bic, changera son nom pour O'pen en 2020, suite au rachat de Bic Sport par l'Estonien Tahe Outdoors.

Une interrogation concernant l’arbitrage, alors que les règles de classes requièrent un arbitrage direct, l’arbitrage semi-direct est proposé en France avec des réclamations potentielles, or ce n'est pas l'ADN de la classe. Arbitrage direct FFVoile = 1 arbitre pour 10 coureurs ; arbitrage direct classe internationale = 1 arbitre pour 25 coureurs ; la discussion est ouverte avec la FFVoile.

OPTIMIST
Après une forte diminution des adhérents, nos effectifs remontent cette année, entre autres en benjamins. 670 adhérents, et plus de 1800 coureurs classés. Si les effectifs coureurs se renouvellent, la difficulté est de fidéliser des cadres bénévoles. La CIE, notre épreuve majeure en termes de nombre de coureurs (500) passe fin août, du fait de la difficulté à trouver des clubs d'accueil à la suite du France minime en juillet.
En remplacement de nos inter ligues d'automne, nous mettons en place une épreuve à vocation internationale, sur un lieu fixe dans la durée : Le Cap d'Agde nous accueillera.
D'autre part, après 30 ans d'absence, le championnat d'Europe sera organisé à Crozon Morgat fin juin.

PONANT
Actions 2018 :
• Étude et prototypage d'un nouveau cockpit auto videur du Ponant.
• De plus en plus de passionnés qui "ressuscitent" de vieux PONANT.
• Cinq nouveaux PONANT, dont un en revêtement carbone.
Pour 2019 :
• Continuité du développement du nouveau cockpit
• Volonté de faire sortir les PONANT de leur retraite
• Suggérer aux comités de course de lancer le départ même si la ligne n'est pas parfaitement perpendiculaire au vent.
 
SNIPE
L’attrait de la série SNIPE repose sur :
Une forte implantation internationale. Ainsi, en 2018, quatre équipages ont participé au championnat du monde ou au championnat d’Europe.
Un bateau durable grâce à une jauge mûre et stable qui permet à des bateaux de 30 ans d’être toujours compétitifs.
Pour 2018, l’activité se maintient. Elle devrait s’améliorer en 2019 grâce aux actions de promotion en cours avec notamment une démarche de prêt de bateau.
 
SOLING
Président de la classe SOLING depuis peu, j’ai remis à jour les documents statutaires et fait les démarches indispensables, la classe n’étant plus agréée en préfecture depuis 2005. Je tiens à remercier la FFVoile et surtout Christian Silvestre pour son aide dans ces démarches.
Ces trois dernières années, la Classe est en croissance au regard du nombre de coureurs classés, en particulier au niveau des jeunes (cadets et juniors) dont le nombre est passé de 3 à 7 en 1 an.  L’analyse de notre activité devra prendre en compte l’année 2019, année exceptionnelle du fait du championnat du monde prévu à La Baule au mois de septembre. Il faudra attendre 2020 pour avoir une réelle vision de l’évolution. Comme beaucoup, nous avons des soucis pour faire cotiser les coureurs qui ne comprennent pas toujours l’intérêt d'être membre de la Classe.
 
STAR
L’année 2018 a connu une participation en baisse significative sur les régates importantes, après une année 2017 exceptionnelle.
Les 3 principales régates françaises restent très internationales. De même, il faut noter que les bateaux français se déplacent, en France et à l'étranger.
Un facteur important favorisant le dynamisme de la classe est le prêt de bateaux qui permet de faire découvrir le Star à de nouveaux régatiers, et de faciliter les déplacements. De même, la bourse des équipiers est un facteur très positif.
La Star Class propose que le seuil de bateaux pour délivrer un titre sur le championnat de France soit abaissé, le seuil de 30 bateaux étant difficile à atteindre.
 
VAURIEN
En 2018, L’association demeure stable en nombre d’adhérents avec environ 120 membres. A Environ 80% ce sont des navigateurs, et pour moitié une pratique régate ou collective.
Le niveau de participation en régate ou en rassemblement est stable. Il est intéressant de constater que des navigateurs qui ne sont pas connus de l’association ressortent leur bateau sur les régates de club, notamment dans des régions où notre flotte est peu présente.
Pour l’année 2019, la classe reste volontairement sur un calendrier monotype restreint. Ce sera également une année « Semaine du Golfe », manifestation importante pour la classe. Nous insistons fortement pour que nos navigateurs pratiquent en local. Fédérer 2-3 bateaux sur un rassemblement est important, ainsi que de communiquer dessus. L’association offre les outils pour cela. Le championnat du monde VAURIEN 2020 se déroulera fin juillet à la société des régates du Havre.
Pour conclure, nous proposons d’engager une vraie réflexion sur le partage avec les clubs de toutes les pratiques Classe qui peuvent exister. On ne peut accepter que les jeunes adultes ne voient la pratique de la voile que par ce qu’ils ont connus en club. Cette réflexion doit concerner toutes les pratiques, sans tabou, condescendance, prosélytisme.

WETA
La saison a commencé par une belle régate européenne sur le lac de Garde avec nos amis autrichiens italiens suédois russes espagnols.
La découverte de lieux splendides comme Carantec ou les Iles de Lérins pour ne citer qu'eux, et un Criterium National de retour à Carnac, club fétiche de la série, ont fait partie de la dizaine de rassemblements organisés chaque année par l'active association de propriétaires. Plus de 50 navigants ont été classés dans le Challenge Weta Classe France remporté pour la deuxième fois par Philippe Genestier.
2019 s'annonce encore plus actif avec un début de saison en Corse et de plus en plus de participants à ces conviviales rencontres !

 
WINDY
Les points marquants en 2018 :
- Les règles de jauge ont évolué dans la possibilité d'adapter le bateau pour l'accueil d'une personne en situation de handicap et dans l’obligation de sécuriser tous les éléments à bord afin de de limiter l'impact sur l'environnement dans l’action "zéro déchet".
- L'excellente "dernière" régate de Viry-Chatillon avec la surprise de la variété de supports, l'ex "D5" était là : Ponant, Windy, 470, Fireball, JET, belle participation.
- La mutualisation des régates entre les flottes WINDY et PONANT qui est essentielle à notre dynamique.
Projection et souhaits 2019 :
- Retrouver la participation à l'Open de France des grandes années : c'est possible si les grandes flottes qui l'ont déserté reviennent (470, Fireball, 505, etc). Pour les 470, ce retour est prévu dès 2019.
- La participation aux régates demande de grands investissements, aussi que soient lancées les courses dès que possible avec les manches à suivre, sans attendre le vent parfait, est à promouvoir.
 ___________
 La réunion est close à 13 heure.
 ___________
Merci à tous pour votre implication, et merci de réserver sur votre agenda le jeudi 11 avril 2018, date de la prochaine réunion Classes / FFVoile à 18h30, au siège.

Cordialement,
Christian Silvestre
Représentant des Classes au CA FFVoile

 

Ajouter aux favoris lien.