L'Académie 2024

Cet article a été rédigé par Communication, et posté le 29-10-2019

La Fédération Française de Voile organise cette semaine un stage national à l'Ecole Nationale de Voile et Sports Nautiques à Quiberon, regroupant 58 coureurs de la catégorie U15 en Optimist, en O'pen Skiff et en RS Féva. Ils ont été sélectionnés grâce à leurs bonnes performances au dernier Championnat de France Minimes, qui s'est tenu en Juillet dernier à Martigues. Coordonné par Laurent Gaillot et Eric Dufournier de la FFVoile, le stage est également encadré par des coachs venus des quatre coins du pays et animé avec des interventions extérieurs (kinés, experts de l'EVNSN) pour assurer un programme varié de très grande qualité.

Les Minimes présents à Quiberon étaient encadrés par 7 entraîneurs : Yves Léger pour la série RS Feva, Gildas Trégouet et Eric Dufournier pour la série Open skiff, et pour les optimists, Manuel Lodého, Gauthier Thomas, Sébastien Canard et Laurent Gaillot, cadre fédéral en charge de la série...sans oublier 2 parents accompagnateurs pour gérer le quotidien. Le groupe a également eu la chance de bénéficier de la présence d'une kinésithérapeute, Delphine Mihiet, qui a mis en place des ateliers de récupération et de respiration. Elle a également suivi les coureurs sur l'eau pour observer les postures et si besoin, apporter des corrections.

Le thème de ce stage était l'analyse du plan d'eau et le suivi du vent. Pour cela, Yves Clouet a équipé 15 bateaux chaque jour d'un GPS couplé à une centrale inertielle. Ce dispositif permet de récupérer la trajectoire et la vitesse de chaque bateau. Au débriefing suivant chaque séquence de navigation, Yves Clouet et les entraîneurs ont ainsi analysé la route et le suivi du vent de chacun des bateaux.

Pour compléter le programme de la semaine, Michel Parratte a organisé une course d'orientation par équipes d'un nouveau format, dans les 7 hectares de l'école.

Laurent Gaillot, coordinateur du stage :« C'est la deuxième année qu'on organise ce stage pour les Minimes. On l'avait déjà fait l'an dernier à la même période mais on était plus nombreux cette année, 58, 36 Garçons et 22 Filles ! On a eu des belles conditions pour pouvoir faire environ 3 heures de navigation par jour, couplées avec des ateliers à terre en groupe. Ce qui est intéressant c'est que pour la plupart d'entre eux c'est leur premier stage au niveau national, c'est pour cela aussi qu'on le positionne à cette période, en tout début de saison, où l'enjeu sportif n'est pas encore important. Le stage était quand même assez long donc on fait aussi un gros travail de suivi pour les parents, via des groupes whatsapp et facebook, pour qu'ils puissent avoir une vision précise de ce qui se passe pendant les journées ! »

 

Ajouter aux favoris lien.