Améliorez votre navigation, nous nous adaptons à vos besoins.

où trouver une classe de mer ?

    Besoin d'aide ?

     

     

     

    Une classe de mer est une sortie scolaire, généralement de plusieurs jours, qui consiste pour une classe ou un groupe d’élèves à découvrir la mer, la navigation à la voile en se rendant à proximité d’un plan d’eau (littoral ou plan d’eau intérieur) et aborder des contenus pédagogiques dans un contexte différent.

    Avec 102 structures répertoriées, « Classe de Mer », la fédération française de voile s’est engagée dès 1971, auprès des acteurs pour développer l’activité et proposer à tous les enseignants souhaitant organiser un séjour, les contacts et les références utiles.

     

     

     

     

     

     

     

    Pourquoi venir en classe de mer ?

    Une classe de mer, c’est la découverte d’un nouvel environnement en bord d’eau, c’est naviguer et découvrir les plaisirs des activités nautiques, c’est également se rapprocher de la nature. En organisant une Classe de Mer, vous irez encore plus loin, car les enseignements sont multiples et s’inscrivent légitimement dans les programmes scolaires.

     

     

    Vivre en collectivité 24h/24 est une expérience rare. Une situation que peu d’enfants ont eu l’occasion de vivre, éloignés de leurs familles. Partir avec sa classe et son enseignant, c’est, pour eux, la garantie d’un environnement sécurisé et familier. Pour l’enfant qui part du cocon familial pour la première fois, les conditions sont idéales. Il se dévoilera et gagnera en autonomie dans un climat affectif connu et sécurisant. Lors de son séjour, il apprendra, à vivre avec les autres, les règles de la collectivité, ses limites personnelles et celles des autres à respecter.

     

     

    Par la mise en situation pédagogique, l’enfant devient acteur de ses découvertes. Accompagné par l’équipe du centre d’accueil, vous pourrez aborder de nombreux thèmes en aiguisant le regard, le sens de l’observation des élèves pour les amener à construire leur réflexion. Par les activités, notamment nautiques, qui sont pour beaucoup d’enfants une première expérience, vous suscitez la collaboration et l’entraide dans le groupe. Au contact de la nature, les enfants appréhendent mieux le monde qui l’entoure, où qu’ils soient et pour longtemps.

     

     

    En classe de mer, l’immersion en collectivité exacerbe les capteurs. Les apprentissages en sont largement décuplés. En séjour, les mots géographie, mathématiques, français, histoire, biologie prennent du sens. Ils deviennent une évidence.

     

     

     

    Quelle est la place de la voile dans les classes de mer ?

    La voile est un outil de découverte, d’épanouissement et d’autonomie. Plus que tout autre sport, la voile fédère le groupe « classe ». Les élèves vivent les aventures en équipage. Ils se dépassent avec leurs équipiers. La collaboration n’est pas un vain mot et prend tout son sens. La voile s’est aussi la rencontre avec la nature, l’eau, le vent, les courants, les vagues. Une prise de conscience de la force des éléments, mais également de leur fragilité.

     

    Pour ce faire, les enfants doivent naviguer dans les conditions optimales de confort et de sécurité. Dans les centres de voile référencés, les enfants sont bien équipés, ils n’ont pas froid et naviguent encadrés par des professionnels, formés, diplômés et passionnés. Le matériel nautique est adapté à leur âge et à leurs capacités physiques. La découverte se fait alors par le plaisir d’être sur l’eau et la constitution de souvenirs de bonheur intense pour la vie entière !

     

    Dans les programmes des séjours Classe de Mer, la pratique de la voile est une activité récurrente qui peut être organisée sous différentes formes ou sur des supports variés. Bien que centrales, elles laissent la place à d’autres temps pédagogiques ou d’autres découvertes.

     

     

     

     

    Comment organiser une classe de mer ?

    La programmation et l’organisation des sorties scolaires constituent une réelle opportunité de mobiliser les acteurs de la communauté éducative ainsi que des partenaires extérieurs à l’École afin d’œuvrer ensemble en faveur de la réussite des élèves. Voici quelques points à respecter pour en faciliter l’organisation.

     

    1)     Définir des objectifs pédagogiques : Le projet de sortie scolaire est conduit par un ou plusieurs enseignants dans le cadre du projet d’école ou d’établissement. Quel que soit le type de sortie, les activités pratiquées viennent nécessairement en appui des programmes scolaires et nourrissent le projet pédagogique de la classe.

     

    2)     Obtenir les autorisations préalables : Les voyages scolaires sont autorisés par l’inspecteur de l’éducation nationale (IEN) chargé de la circonscription, après accord du directeur d’école et information au directeur des services de l’éducation nationale (Dasen). Il est également nécessaire de collecter l’autorisation des responsables légaux des élèves.

     

    3)     La sécurité des déplacements : Les déplacements organisés dans le cadre d’une sortie ou d’un voyage scolaire doivent garantir la sécurité des élèves. La présence dans l’équipe d’encadrement d’une personne formée aux premiers secours est obligatoire sur le lieu d’hébergement, y compris la nuit. Par ailleurs, les accompagnateurs de voyages scolaires autres que les personnels de l’éducation nationale sont soumis à un contrôle d’honorabilité.

     

    4)     La recherche de sources de financement : Afin de garantir la participation de tous les élèves aux sorties scolaires, un large éventail de sources de financement peut être mobilisé dans le cadre des sorties scolaires. Les écoles et les établissements scolaires peuvent notamment recourir au financement participatif via La Trousse à projets. Mairie, département, associations de parents d’élèves, associations philanthropiques sont autant de partenaires potentiels dans la réussite du projet.

     

     

    Quelques ressources pour bien préparer votre projet :

    Les sites :

     

    La fiche ressource du Bulletin officiel du ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports

     

    La Trousse à projets. :  plateforme de financement participatif dédiée aux projets pédagogiques de la maternelle au lycée et créée à l’initiative du ministère.

     

    https://www.maclassedanslesud.com/fiches-pratiques/ : quelques fiches pratiques proposée par le site "ma classe dans le Sud"

     

    https://www.classedemer.bzh/ : Le réseau des classes de mer en Bretagne

     

    La page FFVoile « voile scolaire » : Des ressources a votre disposition concernant l’encadrement et votre projet pédagogique.

     

     

    Les documents qui peuvent servir de base à votre projet pédagogique :

     

    Le livret olympique

     

    Le livret environnement de la Fondation de la Mer

     

    Guide du sport en pleine nature partie voile

     

    Éduquer à la mer

     

    Alors que la France dispose d’une cinquantaine de centres de classe de mer le long de ses côtes, moins de 1 % des élèves scolarisés en premiers et seconds degrés partent en classe de mer au cours de leur scolarité (100 000 élèves par an pour 12 millions d’élèves scolarisés). Avec le programme « Éduquer à la mer », la fédération française de voile souhaite faire découvrir et vivre la mer et le littoral à plus de 200 000 élèves par an d’ici 5 ans.

     

    Dans le domaine maritime, d’ici 2030, la France va proposer près d’1 million d’emplois, il est donc primordial qu’un maximum d’élèves se familiarise avec la mer et le littoral, leurs environnements et leurs biodiversités d’ici là. Lors d’une « Classe de Mer », un groupe d’élèves et son équipe éducative partent pour une durée de 5 à 10 jours en bord de mer. Les élèves y apprennent le vivre-ensemble, une expérience rare, dans un environnement adapté, sécurisé et familier grâce à la présence de leurs enseignants. Ils découvrent également la pratique des sports nautiques, les plaisirs de la glisse sur l’eau et les valeurs associées tel que la solidarité, l’humilité… Vivre une classe de mer, c’est créer chez de futurs adultes des vocations maritimes et c’est surtout mieux respecter l’environnement en apprenant à connaître ses fragilités et ses atouts pour l’avenir.

     

    Aller sur le site