Présentation

Depuis maintenant 5 olympiades et plus particulièrement depuis les JO d’Athènes 2004, les sportives et sportifs de haut niveau ont vu leur carrière se rallonger et se professionnaliser enchaînant les préparations olympiques de par leurs compétences et leur prestigieux palmarès sportif.

Pratiquer la voile à haut niveau est devenu un véritable « métier » dans lequel il est possible de faire carrière en voile olympique ou d’évoluer dans d’autres disciplines de haut niveau pour en faire un métier reconnu (via le dispositif du Haut Niveau Globalisé) : navigateur, chef de projet de performance, skipper, entraîneur, préparateur, ingénieur, maître voilier, concepteur, architecte,…

Par une meilleure connaissance des exigences du haut niveau les carrières sportives se sont allongées et les athlètes en voile olympique sont devenus de véritables professionnels du sport.

Les principales exigences : connaissances athlétiques, du suivi médical, de la gestion des charges d’entraînements et de compétitions, un aménagement de la gestion des carrières et des études scolaires/universitaires puis via les dispositifs d’aides à l’emploi pour répondre aux exigences de la haute performance.

Ainsi, pour répondre à ces nouvelles exigences, l’ensemble des fédérations ont dû s’adapter et proposer des nouveaux principes de préparation, de formation et d’accompagnement de leurs sportifs à potentiel en vue d’intégrer le plus rapidement possible les équipes nationales sans en oublier leur triple projet : sportif, professionnel, social/familiale.