Fin du National Jeune Catamaran à La Rochelle

Cet article a été rédigé par Communication, et posté le 24-04-2014

Christophe Breschi

Organisé cette année du 19 au 21 avril à La Rochelle, le National Jeune Catamaran a accueilli plus de 60 équipages et 120 coureurs issus de toute la France. Le National était une opportunité pour les équipages régionaux d’acquérir de l’expérience sur un rendez-vous dédié aux jeunes, dans une ambiance conviviale.

« Le week-end s'est globalement bien passé, notamment compte tenu des conditions météos assez faibles », explique Pierre-Charles Barreau, Président de la Commission Technique Multicoques au sein de la FFVoile. « Le synoptique du matin venait s'opposer à la brise qui s'établissait en milieu d'après-midi, ce qui a créé des moments de pétole suivis par des bascules de vent à 180°. Si bien que le lundi, aucune manche n'a pu être validée faute de vent ».

En SL16, l'écart entre les deux premiers et leurs poursuivants s'est fait dès le début du week-end et ceux-ci n'ont pas pu recoller aux deux équipages. C'est Pierre Boulbin et Thomas Ferrand, deuxièmes de la catégorie KL15.5 l'an dernier, qui s'imposent devant Louis Flament et Charles Dorange. Les frères Julien et Cédric Fort occupent la troisième place.

En SL15.5 la bataille a été rude entre les deux premiers et le faux pas était interdit. On a dû attendre le dernier jour pour voir le dénouement final. Mathieu Kermarec et Louis Mevellec s'imposent devant Clément Cron et Ely Deveau. L'équipage féminin composé d'Océane Lauge et Morgane Lorman Nogue vient compléter le podium.

Dans la catégorie Kids, nouveau groupe à destination des coureurs minimes, le but est qu'il puissent naviguer sur le support de leur choix afin de ne pas freiner leur participation avec un support qui leur serait imposé au préalable. Les sœurs Camille et Justine Riaud sont restées aux avant-postes pendant tout le week-end et c'est naturellement qu'elles accrochent la victoire dans le groupe. Leurs dauphins Maxime Mazeau et Mathis Deborde devancent Louis Rupert et William Eaton au classement final.

Le national est une épreuve très formatrice pour les jeunes et les entraineurs avant de s'attaquer pour certains aux Championnats de France.
« Nous voulons que ces rencontres, au-delà des résultats, aient un but pédagogique. C'est pour cela que nous avons mis en place plusieurs modules de formation à destination des jeunes coureurs mais aussi des entraineurs.
Yves Clouet entraineur à l'ENV est venu apporter ses conseils sur l'eau aux entraineurs pour optimiser leur technique d'encadrement et d'enseignement.
Pour les jeunes, nous avons mis en place plusieurs actions sur l'eau et à terre. En mer nous avons établi plusieurs formats de courses : des manches courtes pour les faire progresser sur les départs et les manœuvres et aussi des courses plus longues, pour qu'ils travaillent leur vitesse et leur tactique. Une fois rentrés à terre, les coureurs sont invités à visionner les vidéos de leurs départs. Le but ici est de les analyser avec les entraineurs pour apporter un conseil personnalisé aux jeunes. »

L'évolution de la pratique chez les jeunes
« Aujourd'hui on ne perd pas de bateaux, au contraire, la pratique est sur une pente positive : entre 2012 et 2013 on a observé une augmentation de 4% des naviguants. Par ailleurs, on note une augmentation sensible de la pratique féminine et des équipages mixtes ; objectif du nacra 17 dans le viseur? » 

Tous les résultats du National sont disponibles ici : http://srr-sailing.com

 

Ajouter aux favoris lien.