Championnat de France de 470 : 4 questions au président de série, Bernard Boime

Cet article a été rédigé par FFVoile, et posté le 05-11-2021

FFVoile

Le weekend dernier s’est déroulé le championnat de France de 470 sur le plan d’eau de Maubuisson. On en a profité pour poser quelques questions au président de la classe, Bernard Boime.

Comment s’est passée l’année 2021 pour la Classe 470 en France?

« L’année a été compliquée et la reprise des régates également. Deux épreuves ont été annulés par manque d’inscrits. Les coureurs de la classe ont pris du temps à revenir après une longue période sans régates.
L’épreuve nationale du Havre fin septembre a elle très bien marché, on sent enfin la reprise et ça fait plaisir. En 2021, la classe comptait 90 membres, c’est environ 30% de moins que d’habitude donc on espère retrouver la totalité en 2022. Le championnat de France à Maubuisson est la dernière régate nationale de la saison. ».

Quels sont les grands projets de la classe d’ici 2 ans ?

« Le circuit « PromoTour » est constitué de 3 à 5 régates nationales sur l’année. Il va reprendre en 2022 après deux années très perturbées. Depuis 4 ans, l’action « Primo » marche très bien. Le principe est que lorsqu’un membre rentre dans la classe, il peut louer un bateau pendant 1 an à un prix raisonnable avec un coach qui lui apprend à prendre en main le bateau et en contrepartie, le coureur doit participer au circuit promo tour. Au bout d’un an, le coureur peut racheter le bateau s’il souhaite continuer. Il y a 3 bateaux par an à la location, c’est une action qui marche très bien et qui nous permet d’accueillir des nouveaux membres chaque année.
Le mondial master 2024 va lancer un appel à candidatures pour organiser l’épreuve, l’objectif est de l’emporter pour pouvoir permettre à un club Français de l’accueillir afin de relancer l’activité du 470 en France, la même année que les jeux Olympiques.
La dynamique des jeux olympiques en France va permettre de promouvoir la série. Le 470 est une classe olympique, nous avons pour objectif de lancer une campagne de communication et de promotion autour de la série pour augmenter notre visibilité dans le but de récupérer des membres pratiquants et faire renaviguer des anciens bateaux. »

Quels sont les clubs avec lesquels la classe collabore le mieux ?

« Le Nord de la France et principalement du côté de Valencienne regroupent beaucoup de membres. Tout comme la région île de France et la ville de la Rochelle avec le pôle France de 470 qui se trouve là-bas. Les clubs d’Ablon, de Choisy-le-Roi, et de Saint Quentin sont également bien présents. »  

Que diriez-vous à un licencié qui souhaite rejoindre votre classe ?

« Je lui dirais qu’il y a une bonne dynamique portée par le système « primo » et les quelques clubs qui fonctionnent très bien. L’encadrement proposé est idéal pour les nouveaux, on les aide techniquement et on les accompagne dans la progression. Le bateau est accessible pour tous, il peut être utilisé pour faire une promenade en famille comme jusqu’au haut niveau. »

 

Thierry le Guellec, licencié au Club Nautique de Choisy-Le-Roi nous dévoile ses débuts en 470 via le programme « Primo » : « J’ai commencé par barrer sur un habitable, puis j’ai monté un équipage de J80, et ensuite j’ai fait de la voile légère en loisir. J’avais déjà fait du 420 il y a longtemps et ça m’as toujours plus. Avec le confinement, j’ai décidé de changer de support et j’ai voulu réaliser un vieux rêve qui était de naviguer en 470. Au mois de mars, je me suis dit qu’il fallait que je passe le cap.
J’ai donc monté un dossier pour le programme « Primo » qui a été accepté, et j’ai donc pu m’entrainer. Les débuts en 470 sont physiques et techniques, c’était dur mais je me suis accroché, c’est un bateau qui demande de l’investissement et de la patience… Mon objectif est de me faire plaisir sur l’eau et de progresser. L’entraide et les échanges entre les plus anciens et les nouveaux sont riches et intéressants. Les stages et les régates me permettent de progresser. Les régates sont toujours très sympas, les gens sont soudés autour d’un support qui reste très accessible. Le président de la classe est très attentif, tous les entraineurs sont disponibles, nous encouragent et ne cesse de donner des conseils. Je recommande cette série qui incarne la solidarité et l’échange. »

 

Le Podium du Championnat de France 470 2021 à Carcans-Maubuisson :

1-     Kévin Peponnet (La Rochelle Nautique) – Aloise Retornaz (SN Sablais)

2-     Mathilde de Kérangat (La Rochelle Nautique) – Sidoine Dantes (YC Cannes)

3-     Hugo Le Clech (SR Terenez) – Julia Colombe (CN St Cast)

 

Le Classement complet est à retrouver ici

 

Ajouter aux favoris lien.